• A quelle sauce vais-je être mangé ?

    Bonsoir, chers lecteurs et amis.

     

    Préoccupations aidant, je n'arrive pas à dormir, malgré les médicaments. Il est donc temps pour moi de vous donner quelques nouvelles de ma situation, notamment de ma reconversion. Je suis toujours en pleine « prestation handicap psychique » par Cap Emploi, un des rares organismes qui a le mérite d'accompagner les travailleurs handicapés dans leur démarche de réhabilitation.

     

    Mais, et c'est là que le bas blesse... Je ne sais toujours pas à quelle sauce je vais être mangé. Il serait temps, après 37, bientôt 38 mois de procédures du même genre, de stages inutiles, d'espoirs ravivés puis déçus... Au dernier rendez-vous, la psychologue du travail que je rencontre a été plus que désagréable avec moi, m'assommant de questions, du genre « Et si ça ne marche pas, pour entrer dans l'administration ? » J'ai donc répondu que je souhaiterai faire une formation dans un domaine compatible avec mon ancienne souffrance et mes séquelles. Elle a remis le couvert... Alors, excédé, j'ai répondu que je me mettrai « en retrait » du travail salarié pendant quelques années, voire à vie... dans les modalités convenues, c'est à dire en proposant mes services de Troll mal dégrossi dans un écolieu ou une ferme bio.

     

    Elle l'a mal pris...

     

    Je sais bien qu'ils font leur travail, mais bordel, ils n'ont pas à être pédants et suffisants de cette manière ! A moins que... Oui, laissez-moi un instant... Eux, sont payés. Pas moi. En tout cas pas pour un travail. Là est la différence... Eh oui, pour certains, je suis bel et bien un « improductif ». Et j'en ai plus que marre. D'où l'idée de quitter « le système » en cas d'échec... J'en profite pour glisser une petite pique à mes pires ennemis : être anti-système, ce n'est pas faire une « quenelle » en se rappelant qu'on a oublié d'envoyer sa déclaration d'impôts... C'est bel et bien se passer de télé, de smartphone, de produits de marque, vivre « en marge » du monde moderne tel qu'on nous le présente dans la pub. Fin de la parenthèse.

     

    Pour en revenir au sujet qui me préoccupe, j'aurai ma réponse le 22 juillet prochain. Il va sans dire que j'attends ce moment avec impatience. Et je vous tiendrai au courant, quoi qu'il arrive. Attention ! Il est tout à fait possible que Cap Emploi ou un de ses prestataires me propose qui une formation, qui un emploi. Il est aussi envisageable qu'ils me disent « Eh bien, Mr Troll, vous ne pouvez pas retravailler... » Auquel cas, je prendrai mes dispositions. J'ai déjà envoyé des mails pour prévenir les différents centres de formation auxquels je m'étais pré-inscrit, notamment pour la formation Mécanicien Cycles. Suis-je apte à cette formation ? L'avenir le dira...

     

    Chers lecteurs et amis, je vous souhaite une bonne semaine. Vivez vos rêves et restez vous-même, c'est le plus important. A bientôt.

     

    Troll

    « Je vous exècre...Réflexions d'un rouage grippé - Comment quitter le système. »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :