• Apologie de la Liberté.

    Bonsoir, chers lecteurs et amis.

     

    Si ce soir encore, je tâtonne frénétiquement du clavier, c'est pour vous dire ce que j'ai sur le cœur. Et ça tient en une phrase : « je reste dans mon univers ».

     

    Pourquoi ?

     

    Aujourd'hui, j'ai par exemple appris que le nouveau patron de Sanofi allait recevoir un « bonus d'arrivée » de... 4 millions d'Euros. Ou comment tomber de sa chaise... Quand on sait qu'un site de ce groupe industriel a fermé ses portes récemment, près de Dijon. Donc, je me pose la question, je suis dépité, puis je m'en fous. Je serais ce qu'on pourrait appeler un « cartésien désabusé » : je pense, donc je suis, mais je m'en fous. Et ce pour la bonne raison que je ne tiens pas à me rendre malade avant l'heure... Mais quand même, quand est-ce que le peuple de France fera à nouveau la Révolution, pour mettre à sac les privilèges, et redistribuer aussi bien les richesses que le pouvoir ? Il est en effet indécent qu'en 2015, dans un pays aussi développé que le nôtre, l'écart de salaires entre les plus pauvres et les plus riches soient de l'ordre d'un à 300 ! Après le dépit, je me dis hélas que ce système a de beaux jours devant lui... surtout grâce à la horde moutonnière des petits patrons sortant de grandes écoles, dans le but de dégraisser toujours plus les effectifs, et de dégoûter du travail ceux qui restent. Dans le but final, peut être, de faire gonfler les chiffres du chômage et/ou des emplois précaires ?

     

    Ensuite, mon meilleur ami, à savoir le Jay de Bourgogne (que vous commencez à connaître), m'annonce de but en blanc : « Troll, on est foutus, ils vont sortir une télé-réalité nudiste sur une chaîne de la TNT. » Mon âme en est encore chamboulée... Mais pourquoi s'acharnent-ils à faire de la télévision un dépotoir immonde, dont même le pire des crasseux serait dégoûté ? Pourquoi nous présenter des bimbos et des bellâtres gominés tout juste capables de faire six fautes de syntaxe, de grammaire ou de calcul dans une phrase toute simple ? Mais bien sûr pour instiller ce « modèle de société » dans ce qui reste du cerveau des moutons précités. Et également dans le but de vendre, par la répétition ad nauseam de messages publicitaires imbéciles, vantant à chaque fois un nouveau jus d'orange influant sur la coupe de cheveux, un parfum « fashion » qui attire ces dames, ou un nouveau jeu vidéo ayant bien sûr pour thème... le football. Si cela n'est pas déjà fait, vous venez de mettre votre téléviseur et le meuble qui le supporte en vente sur Leboncoin, et cherchez déjà les œuvres complètes de Thoreau, Lovecraft, Gotlib et Tolkien. En tout cas, je vous encourage à le faire...

     

    Avec le dégoût et le désespoir qui caractérisent mes capacités de réflexion en ces moments, je me dis, à la lueur de ces deux exemples, qu' « ils » ont déjà gagné, et que les personnes qui pensent par elles-mêmes sont irrémédiablement condamnées à l'oubli...

     

    Mais vous ne m'aurez pas. JAMAIS je ne m'abaisserai à m'abrutir devant une émission de la TNT, et JAMAIS je ne me laisserai faire au travail. Mes livres, ma musique et certains sites Internet suffiront à me cultiver davantage... et si, au terme de ma formation, mon patron ne me supporte plus car « trop cultivé pour un cariste » ou autres raisons, je partirai en coup de vent chez la concurrence.

     

    Pour finir, chers lecteurs et amis, je vous exhorte à rester libres de pensée, de culture, de choix musicaux, et si vous avez des rêves « marginaux » (vie en yourte, en camion aménagé, en chalet, en zome, en tipi, sur la route, au hasard des rencontres, départ à l'étranger, que sais-je...) Eh bien réalisez les avant de vieillir et de faire des crédits. Car c'est hélas ce qu' « ils » veulent pour nous soumettre.

     

    Vive la Liberté, à bientôt.

     

    - Krähvenn "Trollsson" Vargbroder 

    « Par le sang des Elfes...La trahison de Morteterre. »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :