• Double peine et basculement...

    Bonjour, chers lecteurs.

     

    Aujourd'hui encore, une petite envolée tout à fait trollesque, sur un thème d'actualité qui me préoccupe. Comme toujours, vous allez vite comprendre de quoi je veux parler, et comme toujours, vos commentaires sont les bienvenus.

     

    Depuis les attentats terroristes de janvier dernier, les politiciens de tous bords (sauf une) se sont rassemblés pour former « l'unité nationale ». Bon, et maintenant ? Eh bien, tout recommence comme avant. Les petites querelles d'ego, les copinages éhontés au sein du pouvoir, les affaires à scandale et le scandale des affaires, les cas de clientélisme avérés et de bourrage des urnes par des assujettis sociaux... Rien n'a changé, vous avez dû vous en rendre compte.

     

    Mais en fait, le problème est double : non seulement les cellules djihadistes « dormantes » et autres fondamentalistes nous ont fait savoir qu'ils étaient prêts à passer à l'action, dans le but de tuer, de semer le chaos, voire de provoquer un effondrement de la société. Et ce même au prix d'une montée de l'extrême droite (tiens, là revoilà celle là...) Car, et les instituts de sondages « indépendants » l'ont prouvé : la part d'électeurs potentiels du FN a monté de près de 10 points depuis les attaques... C'est ce que j'appellerai la double peine, et la double peur. Venons-en maintenant au basculement, que vous attendez.

     

    La faute à qui ? A ceux qui, il y a 30 ans, vantaient le « vivre ensemble » des culs bénits, prônaient « la diversité » tout en restant dans leurs quartiers bobo faussement rebelles, alors que les immigrés s'entassaient dans les cités, sans possibilité d'avenir décent ? A ceux qui ont laissé prospérer le FN en favorisant la libéralisation à marche forcée, la casse des services publics, les licenciements et plans sociaux douteux (les exemples ne manquent pas) ? A CEUX QUI ABANDONNENT LE PEUPLE ? Il y a un peu de tout ça.

     

    Alors forcément, il faut des coupables, au moins une communauté : les Juifs pour certains (!), les Francs-maçons pour d'autres (…), et évidemment les Citoyens étrangers arrivant en France. Mais la faute n'est en aucun cas parmi les catégories précitées.

     

    Pourquoi ?

     

    Parce que ce sont les décisions lamentables des politiciens s'étant succédé au pouvoir depuis 40 ans, qui en sont la cause. Vague de privatisation et d' « externalisation », assistanat à peine dissimulé, répression injustifiée là où une éducation ferme et responsable aurait suffi, traités Européens, politique agricole commune qui a tué nos paysans...

     

    Alors, quand je vois tout cela, je ne peux plus être de gauche... Pas après m'être rendu compte de ce que les Socialistes et leurs alliés ont fait, là où ils sont élus parfois depuis 40 ans sans discontinuer. Et vous direz ce que vous voudrez, mais là où une mairie de gauche accorde plus d'aides sans sourciller, une mairie de droite serre la vis, et incite au contraire à travailler !!!

     

    Je me suis en fait rendu compte que, plus le temps passait, plus j'étais dégoûté par les injustices, par les médias grand public, par le clientélisme, par la publicité... Entre autres, évidemment. DONC, et c'est la raison de l'édition tardive de ce post : je m'accorde un petit break politique, avant de vraisemblablement rejoindre un mouvement libertaire ou anticapitaliste. Non, je ne suis plus "indécis", comme j'ai pu en faire étalage ici même. Je reste fermement attaché à une certaine idée de la Liberté en général (qu'elle soit spirituelle, culturelle, vestimentaire, ...)

     

    Rien ne m'empêchera, peu importe le groupe politique que je rejoindrai, d'écouter du Metal bien gras, de la Trance psychédélique, de pratiquer la Wicca ou l'Asatrù, de lire Fluide Glacial ou Henry David Thoreau ! Je reste indépendant d'esprit, libre de pensée, païen de croyances !

     

    A bientôt, chers lecteurs et amis, vive la Liberté.

     

    Troll

    « La trahison de Morteterre.Les illettrés (virtuels et réels). »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :