• L'individualiste... et la fin de l'angélisme.

    Bonsoir, chers lecteurs et amis.

     

    Si, ce soir encore, je tape violemment mais méthodiquement sur mon clavier, entre la digestion de mes nouilles chinoises et deux morceaux de Woods of Desolation, c'est pour vous faire part de mon désarroi, quant à l'avenir de ce pays qu'est la France... J'en viendrai dans un second temps à ce qui me chiffonne, et me rassure à la fois : j'ai arrêté d'être altruiste, pour basculer vers un individualisme dont les frontières incluent ma famille et mon cercle d'amis.

     

    Je ne sais plus où va ce pays, quand j'apprends aux actualités que le père d'un enfant de 8 ans a été convoqué au commissariat, pour « apologie du terrorisme »... par cet enfant. Alors oui, cela me révolte, pour plusieurs raisons. Déjà, pour l'abrutissement manifeste de cet enfant, qui tient certainement cela de la télé ou de son cercle relationnel... On dit bien souvent que les enfants répètent la vérité des parents, j'en suis convaincu. Ensuite, parce que le pauvre gosse ne connaît même pas le sens du mot « terrorisme », alors qu'il l'a utilisé à l'école... Enfin, par les menaces du père de cet enfant, dirigées contre l'école. Mais dans quel monde vivent ces « braves gens » , pour se comporter de façon aussi lamentable ?

     

    Je ne sais plus où va ce pays, quand je me rends compte que depuis les attentats de Paris et Vincennes, les libertés individuelles sont menacées, comme en suspens... Il serait trop facile d'éradiquer une fois pour toutes les cellules « dormantes » dont nous parlent les médias à sensation, mais il est moins facile de remettre en cause la « ghettoïsation » et la rupture sociale dont sont victimes les habitants de quartiers dits « sensibles » depuis plus de 40 ans. Néanmoins, et je n'en démords pas, certains en profitent, et font de ces quartiers des zones de non-droit, sans vie, où même les pompiers n'osent plus intervenir... par peur d'être caillassés, ou pris pour cible avec des armes à feu. Bref...

     

    Je ne sais plus où va ce pays, quand j'entrevois l'avilissement avec lequel de plus en plus de Français se jettent dans les bras de l'extrême-droite. Hélas, trois fois hélas, et je l'ai déjà dit ici... Ce parti ne résoudra pas vos problèmes, quand bien même il serait un jour au pouvoir. Nous en avons la preuve chaque mois, avec une nouvelle affaire ou un nouveau dérapage dans une des onze mairies de France tombées entre leurs mains. Mais bon, le petit manège médiatique continue, c'est ainsi qu'une chaîne d'informations s'est fait la spécialité de la promotion du dit parti. Et, dans les discours comme dans les pensées, les Français deviennent de plus en plus populistes, « on paye pour ceux qui ne travaillent pas, toujours les mêmes », et autres âneries sans fond.

     

    Je ne sais plus où va ce pays, quand je réalise avec effarement l'absence totale de volonté politique pour régler les problèmes... en priorité le chômage, la pauvreté, le logement et les inégalités. Quel intérêt peut il y avoir à laisser moisir une telle situation... hormis ouvrir un boulevard à l'extrême-droite pour le premier tour des prochaines présidentielles, quitte à ce que la droite « pain au chocolat » en fasse son affaire au second tour ? Et ce pour que le manège continue, encore une fois. Quand je vois les erreurs, pour ne pas dire les conneries monumentales, exécutées par le PS comme par l'UMP depuis 2002... Mon esprit embrumé par le manque de sommeil envisage de possibles bassesses électoralistes. Suis-je le seul à penser cela ?

     

    Je ne sais plus où va ce pays, lorsqu'il m'arrive de passer devant un poste de télévision. Je me dis : est ce qu'ils nous prennent vraiment pour des abrutis, ou, à de rares exceptions près, sommes nous tous des abrutis ? Télé-réalité, publicité lamentable, engueulades en direct, traitement de l'information... Vraiment, je ne crois plus en un avenir intéressant pour la France, dans ce cas. En tout cas, pas sur un tel modèle de négation de l'intelligence, de consumérisme effréné, et de crédits sur trois générations. Attention, ce n'est toujours pas un objecteur de croissance qui vous parle, juste un citoyen lambda, écœuré par toutes ces conneries...

     

    Donc, et à la réflexion, voyant que je n'ai rien à gagner de la part de mes frères humains en étant altruiste... hormis peut être des leçons de morale carabinées sur ma marginalité culturelle et spirituelle... eh bien je deviens peu à peu individualiste. Je pense lire prochainement Nietzsche, ou un autre auteur de la même trempe. Ainsi, je serai réellement en paix avec moi-même. Ma famille et mes derniers amis me soutiennent dans tout ce que j'entreprends, et m'aident à tenir bon, malgré l'inactivité et le doute...

     

    Les autres ? N'en parlons plus. Ne rêvons plus à quelconque révolution ou « lendemains qui chantent », on nous a déjà fait le coup en 1981 ou en 2012... Vivons nos rêves, au lieu de rêver nos vies.

     

    Croyons en nous-mêmes, concentrons-nous sur nos proches, nos projets, nos avenirs.

     

    Chers lecteurs et amis, bon dimanche à vous tous.

     

    Troll

    « A propos du Satanisme...Envie de forêt... »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :