• La lie de l'Humanité... et du Metal.

    Bonjour, chers lecteurs et amis !

     

    A la lecture des actualités sur Internet il y a quinze jours de cela, j'en ai appris une bonne : Varg Vikernes a été arrêté, quelque part... en Limousin. A Salon la Tour, en Corrèze, si vous connaissez. Pour quels motifs ? Possession d'armes à feu, activisme d'extrême-droite sur Internet, et suspicion de préparation d'une action terroriste d'envergure sur le territoire Français.

     

    Comme vous pouvez vous en douter, cette affaire m'a d'abord surpris, puis dégoûté. Mais rappelons déjà qui est Varg Vikernes.

     

    Varg Vikernes est le fondateur et unique membre du groupe de black metal Burzum. Citoyen norvégien, il a été condamné à 21 années de prison (la plus forte peine dans son pays), pour le meurtre de Oystein « Euronymous » Aarseth, membre du groupe Mayhem, en 1993. Il a passé 16 ans en détention, non seulement pour le meurtre qu'il a commis, mais également pour l'incendie de plusieurs églises (les fameuses Stavkirke) dans son pays d'origine.

     

    Cette arrestation m'a surpris, parce que je ne pensais pas que Varg résidait en France. D'après les interviews qu'il accordait, il habitait toujours dans la ferme familiale, en Norvège. Peut être était ce pour sa tranquillité personnelle.

     

    Toujours est-il que la prison ne l'a pas assagi, loin de là. J'ai fait un tour sur son blog, j'en ai tiré une conclusion tout à fait personnelle : ça pue. Il y a, à chaque page, des références au Troisième Reich, à un fantasme de « complot Juif », des affiches de propagande nazies... Le tout barbouillé (jusqu'à la nausée) de haine des Juifs, des homosexuels, des immigrés, et de tout ce qui n'est pas « pur », « odaliste » et « européen ».

     

    D'après les actualités, il est aussi interrogé pour possession d'armes à feu, mais de ce côté, tout serait en ordre : son épouse est licenciée d'un club de tir sportif, et peut donc acheter armes et munitions en toute légalité. Mais je n'en pense pas moins... Une arme à feu entre les mains d'un psychopathe notoire comme Varg est un danger pour la société.

     

    Ensuite, cette arrestation, et cette amorce d'affaire, me dégoûtent au plus haut point. Car, encore une fois, le Metal est placé sur le devant de la scène, et pas pour de bonnes raisons... Je pense dur comme fer que, lorsque les moutons seront au courant de l'oeuvre musicale de Varg, nous serons une fois de plus dépeints comme des gens dérangés, incapables de s'intégrer et de mener une vie normale, satanistes, adhérant aux idées d'extrême-droite, amateurs d'armes et donc terroristes en puissance, de fait.

     

    Il faudrait que le commun des mortels sache une chose : le Metal n'a rien à voir avec la haine, l'extrême-droite, le terrorisme, ou toute forme de violence. Ce n'est qu'une musique comme les autres, qui fait passer un message. Ce message est parfois direct, mais il incite à l'ouverture sur le monde, à voir les choses d'une autre manière, et non à se replier sur soi, et à se recroqueviller dans la haine de tout et de tout le monde.

     

    Mais hélas, le Metal fait peur, dans notre pays... Et nous nous faisons encore insulter de « gothiques », « suicidaires », ou « terroristes », lorsque nous sortons de nos tanières en tenue. J'ai déjà expliqué pourquoi, je ne vais pas revenir dessus.

     

    Je le sais bien, certains dans le milieu Metal extrême n'hésitent pas à soutenir des opinions politiques nauséabondes (voir le NSBM), mais ce n'est pas une généralité. Juste une minorité qui, comme je l'ai déjà dit ici, fait trop parler d'elle.

     

    Je le dis, et je l'assume : les néo-nazis et ceux qui croient au retour d'un « ordre nouveau », tout comme ceux qui tendent un peu trop le bras droit, sont la lie de l'Humanité. C'est pour cela que je suis tout à fait favorable à un durcissement de la répression contre ces personnes.

     

    => Varg Vikernes a été remis en liberté après 48 heures de garde à vue à Brive. Il sera entendu par la justice Française pour les propos tenus sur son blog, qui relèvent de l'incitation à la haine raciale, et de l'apologie du nazisme.

     

    Pour ma part, j'ai toujours été clair là dessus : je n'apporterai jamais mon soutien aux amateurs de « true black metal » qui agissent pour le chaos, la désolation et la mort. Je me battrai au contraire pour l'humain, pour la liberté, pour la vie.

     

    Voilà, en conclusion, j'ose espérer que le message est bien passé.

     

    A très bientôt.

     

    Troll

     

    « Trois années après...Yourtes en danger à Bussière-Boffy ! »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :