• La Tribune du Jay - Bilan de 2017...

     

    Chères lectrices, chers lecteurs,

    Je prends le clavier aujourd'hui car, l'année 2017 touchant bientôt à sa fin, il est temps pour moi d'en faire le bilan.

    Cette année fut riche en événements et expériences autant personnels que professionnels .


    1°) La vie pro


    Tout d'abord, il y eut la fin de l'aventure Deliveroo en Février. En effet, après avoir trouvé un emploi d'avitailleur à l'aéroport de Nice, j'ai du aller me former à ce poste à proximité d'Avignon. Ne souhaitant pas totalement abandonner mon poste de livreur « indépendant », je sous traite ce dernier à un ancien collègue dans le besoin à ce moment là. Ce dernier a fait n'importe quoi avec mon compte Deliveroo et mon contrat a tout simplement été arrêté. Ma bonté me perdra ...

    Mais bon, comme je l'ai dit précédemment, j'étais en pleine formation pour un poste d'avitailleur. Après réussite des ADR base et citerne, je suis partis sur le terrain, en formation, à l'aéroport de Nice. Tout se déroulait bien, jusqu'au jour où je me suis rendu compte que je ne me sentais absolument plus capable de conduire un camion, d'autant plus sur un aéroport, à proximité directe d'avions. Cela combiné au fait que je n'étais pas payé pendant les 3 semaines de formation, m'a conduit un après-midi à aller donner ma démission.

    Je vous passe les réprimandes de la société d'intérim lorsque je leur ai appris la nouvelle mais qui, suite à une longue explication par mail sur mon passif dépressif-suicidaire et mes problèmes financiers du moment, a finalement bien fini.

     

    A partir de ce moment, je ne travaillais plus que pour une start-up de voiturier avec qui tout allait, ma fois, plutôt bien. Quelques soucis de gestion des clients parfois, mais j'étais habitué. Puis, un jour cette société jeune et novatrice ... a trouvé un nouveau parking afin de garer plus de véhicules. Ce parking était plus loin et les frais de retour à l'aéroport à nos frais (c'est pourquoi je faisais si souvent les trajets à pied) et surtout, il comportait bien plus de risques pour les voitures. Malgré nos différentes remontées d'infos, il n'y eut pas de vraies prises en compte. Ceci à duré jusqu'à Juin pour moi. Entre Février et Juin donc, je passais parfois jusqu'à 15h à l'aéroport et ce 6 jours sur 7, pour gagner à peine 2000 euros par mois ...

     

    Puis un jour, je reçois un mail de cette même société me demandant une attestation de vigilance. Cette attestation consiste à prouver que je suis en règle avec mes cotisations en tant qu'auto-entrepreneur. Ne pouvant fournir cette attestation pour diverses raisons, j'ai décidé de me mettre à la recherche d'un nouvel emploi, une fois de plus.


    C'est ainsi que je me suis retrouvé à un poste de préparateur auto pour une grande société de location de véhicules. L'ambiance y était détestable, les ordres et les contre-ordres étaient la norme et dur pour moi de passer 8h par jour dans un hangar à faire la même tâche, ce job était vraiment alimentaire.



    Mais un beau matin, 3 jours après avoir débuté au poste de préparateur, un ancien collègue voiturier, m'appelle pour me dire que la société pour laquelle il travaillait à ce moment là cherchait des chauffeurs-instructeurs sur voitures de sport (Ferrari et Lamborghini en l'occurence).

     

     

    Je n'hésite pas une seconde et appelle la responsable qui, après un entretien téléphonique, me fixe un rendez-vous avec le patron. Ce jour là, j'ai tenté le tout pour le tout et je suis allé déposer ma lettre de démission au responsable du bagne dans lequel je travaillais depuis 3 jours, pour vous dire à quel point ce poste me passionnait ...



    Le 3 Juillet, j'ai officiellement commencé en tant que chauffeur-instructeur au sein d'une entreprise à taille humaine et qui a su me donner ma chance. Grâce à ce poste, j'ai pu rencontrer des gens venant du monde entier, avoir des discussions très intéressantes avec ces derniers, perfectionner mon anglais, apprendre à faire confiance (mais pas trop...) à des inconnus au volant de voitures très puissantes sans qu'ils n'aient aucune expérience de ce genre d'engin, bref ce poste m'a vraiment changé et, même si tout n'est pas toujours rose, cela reste le 2e meilleur emploi que j'ai occupé pour le moment.

     

     

    2°) La vie perso

     

    Du côté perso, l'année fut plutôt mitigée.

     

    Les bons côtés : Ma dépression me laisse tranquille hors situations de stress intense et bien particulières. J'ai, comme évoqué ci-dessus, un emploi qui me plaît, un concours en préparation et des tas d'autres projets.



    Malgré cela, il y eut aussi les mauvais côtés :



    De mauvais choix combinés à un excès de confiance de ma part envers une personne m'ont entraînés dans des soucis financiers assez importants. J'ai, pour la première fois, à 28 ans, du demander à mon père de payer mon loyer 3 fois, plus aucun de mes prélèvements ne passaient et mes salaires ne servaient qu'à tenter de combler mon découvert.



    J'ai donc, un jour décidé de dire stop à cela : Je me suis ouvert un compte nickel, où ma paie est versée et je peux ainsi payer mon loyer et mes impayés (petit à petit pour ces derniers...).
    Il m'aura fallu environ 6 mois pour commencer à sortir la tête de l'eau.


    Je ne souhaite à personne de connaître la peur d'ouvrir sa boîte à lettres ou d'avoir le facteur qui sonne pour un énième recommandé de relance...

    Ma solution fut d'ignorer cela (grâce à la solution du compte nickel) quelques temps afin que ce soit moi qui décide de ce que je paierai et quand je le paierai. Quand il s'agit d'argent, les entreprises concernées savent vous appeler au bout d'un certain temps, et de ce fait, on peut trouver des arrangements amiables.

    Courage à celles et ceux qui sont dans la même situation, ne lâchez rien.

    3°) Le bilan

    Après tous ces événements, je souhaite avancer et progresser dans ma vie, c'est pourquoi je prépare un concours de la fonction publique et que, si par malheur, ce dernier ne fonctionnait pas, j'ai d'autres projets (expatriation, reprise d'études, entre autres).

    Je regarde régulièrement des vidéos de développement personnel sur internet, cela n'est peut-être pas pour tout le monde, mais ça m'aide à garder une certaine motivation à voir le bout du tunnel.

    A bientôt chers ami-e-s

    Jay

    « La France part en couilles ... mais elle est déjà arrivée à destination.Au crépuscule de leur monde … la Terre choisira elle-même. »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :