• Les illettrés (virtuels et réels).

    Bonjour, chers lecteurs et amis.

     

    Aujourd'hui encore, un texte qui, je l'espère, vous fera réagir, car vous l'avez peut être remarqué : il est de nos jours plus difficile de trouver des personnes qui écrivent correctement, qu'une épingle dans une meule de foin... Surtout sur Internet. Donc, un nouveau coup de gueule bien senti, de la part de votre Troll préféré.

     

    De quelles personnes je parle ? C'est bien simple. Des personnes qui trouvent le moyen d'écrire « sa va » au lieu de « ça va », de ceux qui utilisent des abréviations incompréhensibles, du genre « je c » ou « trkl », de ceux qui font VOLONTAIREMENT des fautes d'accord, de conjugaison, d'orthographe ou de syntaxe, bien souvent des personnes âgées de 20 ans ou plus... Comme s'ils avaient été torturés à coups de Bescherelle ou de Bled pendant leur scolarité. Non, je ne peux pas les supporter. J'ai déjà perdu plusieurs « amis » virtuels pour cette raison... Et je ne m'en porte pas plus mal !

     

    Vous allez me dire : mais où les trouve-t-on ? Principalement sur Facebook (quel hasard !), mais pas que. Également sur certains forums à forte fréquentation (je ne citerai pas de nom), sur des blogs, dans des commentaires de sites d'information... Et, chaque jour que font les Dieux m'envoie cette confirmation : ils sont de plus en plus nombreux à maltraiter, volontairement ou par ignorance crasse, la belle langue Française. Témoin ce sympathique incrédule que j'ai vu hier soir, et qui ne connaissait pas la différence d'usage entre un verbe et un adjectif (le verbe « couper » et l'adjectif « coupé », en l'occurrence.)

     

    (moment d'énervement) Putain, vous avez bientôt fini de jouer les imbéciles, les illettré(e)s et les analphabètes ? Vous croyez que tout le monde adhère sans sourciller à votre immonde langage SMS, alors que vous êtes sur un Forum de discussion et non sur votre téléphone portable ? Cela vous dirait-il d'ouvrir RIEN QU'UNE FOIS un dictionnaire ou un livre sur les règles simples de la langue que vous prétendez maîtriser ? A croire que ça vous rend malade !

     

    Alors, que fais-je ? Eh bien, il m'arrive de faire une pause de plusieurs heures, d'éteindre l'ordinateur et le téléphone portable... Et de me plonger dans la meilleure invention qu'ait créé l'homme, à savoir LE LIVRE. Oui, au moins comme ça j'échappe à leur « nouvelle façon d'écrire », à leurs fautes de niveau CE1, à leur inculture lamentable... Et je me sens mieux. Bon, soyons clairs : je n'exige pas que les millions de Français qui ont Internet écrivent dans un Français d'académicien, néanmoins j'aimerai des efforts de leur part. Et ce dans le but, fort louable avouons-le, de rendre nos pages de discussion plus lisibles, et d'éviter, comme dirait le Jay, « d'avoir les yeux qui pleurent »...

     

    Voilà, c'était un coup de gueule que j'avais envie de pousser depuis un certain temps maintenant, alors comme d'habitude je vous le soumets, et je vous laisse réagir dans les commentaires !

     

    A très bientôt, chers lecteurs et amis.

     

    - Krähvenn "Trollsson" Vargbroder 

    « Double peine et basculement...Coluche, Desproges et Balavoine seraient furieux ! »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Hellxtrem
    Mercredi 11 Mars 2015 à 00:51

    Alors je suis tout à fait d'accord avec toi mais je trouve d'un autre côté qu'il s'instaure un certain language universel inter-social si je puis dire; et placer de temps en temps une émote dans un texte apporte une touche d'émotivité au contexte; dans le sens ou chaque représentation  désignée par l'emote se rattache à un état psychique du moment =) (comme celle que je mets a la fin de mon texte; indiquant par cette emote que ma critique est amicale )

     

    2
    Hellxtrem
    Mercredi 11 Mars 2015 à 00:55

    Mais pour avoir lu l'équivalent d'une bonne bibliothèque: effectivement la richesse du langage se tiens dans nos précieux livres papiers.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :