• Les soldats du conformisme... et les incompris.

    Bonjour, chers lecteurs et amis.

     

    Aujourd'hui encore, une petite bafouille trollesque, une envolée de toute beauté (ou pas), sur un sujet qui me préoccupe, parfois m'énerve, et souvent me plonge dans un abattement et un désespoir quant à l'avenir du monde et de la France. Je veux parler ici du conformisme, voire des moutons... Vous l'aurez compris, de la norme.

     

    Comme vous vous en doutez, je suis complètement hors de tout cela. J'écoute du Metal extrême 8 heures par jour, je suis passionné par les couteaux suisses, la Nature, l'ésotérisme et le paganisme, les trains, et beaucoup d'autres choses « non commerciales », dirait la chanson bien connue d'Alain Souchon. Et je me dis fort à propos, qu'il vaut mieux parfois rester « dans son monde », plutôt que de tenter de rejoindre les sinistres soldats du conformisme et le bataillon de la norme.

     

    Cela vaut aussi pour les rêves de vie, les projets, l'ambition. Votre serviteur n'a pas d'autres rêves qu'un appartement modeste au Mans, un poste de cariste, et une simple Ford Fiesta essence. Et c'est très bien ainsi. Quand bien même on me proposerait un pavillon en banlieue avec cuisine américaine, un poste à responsabilités et une grosse berline diesel, le tout à crédits sur 50 ans évidemment, je refuserai tout en bloc. Et ce même dans le cas (peu probable) où il m'arriverait de remporter l'Euromillions... Même dans cette situation, je mènerai une vie simple, voire très simple, et ce sera parfait. Comprenez par là qu'une telle richesse ne m'apporterait rien, hormis peut être l'inutilité d'un travail rémunéré. Mais bon...

     

    J'en parlais pas plus tard qu'avant hier, avec le Jay : on est tombés d'accord, nous ne nous reconnaissons plus dans ce monde basé sur la possession, l'apparence, le pouvoir (réel ou virtuel), les combines et copinages, qui engendrent l'esprit de compétition, et finalement, la haine. Et cela se retrouve dans tous les milieux et communautés d'intérêt, encore plus sur Internet (le bouquet étant sur Facebook...) Oui, même dans le microcosme Metal, même sur les pages traitant du Paganisme, et encore plus aux endroits virtuels où cela parle de grosses voitures sportives. Parfois, j'ai envie de tout envoyer balader, et de ne plus vivre que pour moi et mes proches, ainsi que pour celles et ceux qui sont les derniers à me soutenir...

     

    Alors oui, nous sommes des incompris. Parce que le Jay rêve d'une Renault 12 comme voiture de tous les jours, et moi d'une modeste citadine... le tout roulant à l'essence dans un pays où les turbobouzins sont largement favorisés par le pouvoir depuis plus de 30 ans. Parce que nous nous intéressons à des choses qui ne passent pas « à la télé », et de fait, nous sommes pris pour des cons. Parce que nous nous habillons sans marques, sans mettre 90 € dans un pantalon, alors qu'un jean noir banal à 24 € joue le même rôle. Parce que nous avons des idées sur tout, et surtout des idées ! La liste est longue, vous vous en doutez.

     

    Heureusement, il existe encore des personnes compréhensives, qui ne nous prennent pas pour un abruti notoire quand on leur annonce que l'on part photographier la Nature et les oiseaux, ou quand on reçoit un colis contenant... un livre. Un jour peut être, mais je ne sais pas si je connaîtrai ce temps, la norme, le conformisme et les moutons n'auront plus de raisons d'être. En attendant, nous survivons dans ce monde qui nous regarde de travers quand on avoue ne pas regarder la beaufitude télé-crasseuse, ou ne pas croire en ce que nous racontent les journalistes.

     

    Alors, vous pouvez vous poser la question : sommes-nous des victimes ? Non. En aucun cas. Et surtout pas des victimes de la mode, ou de cette société. Une chose cependant : nous ne demandons qu'à être compris, et que cessent les rires imbéciles quand on expose une passion différente, ou une vision du monde qui n'est pas commune.

     

    Bonne journée à vous toutes et tous.

     

    Troll.

    « Voilà une très bonne nouvelle !La tribune du Jay, un an après. »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :