• Par le sang des Elfes...

    Au sein de l'Ancien Monde, les Humains ne refusaient pas de partager leurs connaissances sur la science, la religion, la médecine et la guerre. Notamment avec les Nains. Mais il était une race qui vivait à l'écart, retranchée dans leur forêt sacrée, passant le plus clair de leur temps à se lamenter sur leur avenir glorieux et leur futur incertain... Les Elfes. Parmi eux, voici l'histoire de Ellewyn Main de Glace, princesse Elfique, qui se souvient du temps où la vie était ô combien plus facile...

     

    Par le sang des Elfes...

     

    Le léger vent du sud était chaud, et les nuages arrivaient rapidement au-dessus de l'ancienne forêt de Finmacond, domaine des Elfes. Ellewyn Main de Glace n'en avait cure, un peu de pluie ferait du bien à la végétation. Et contrairement aux Nains, elle et ses semblables ne se plaignaient pas des intempéries... souvent violentes dans cette région de l'Ancien Monde. Elle avait pris sa décision. Elle allait interroger les Oracles... Se levant avec aisance et grâce, sa longue silhouette aux reflets vert jade ne déparant pas dans les fourrés, notre héroïne prit la direction de l'Arbre des Vérités. Le seul endroit dans la forêt où l'on pouvait consulter les prophéties et les volontés des Dieux Elfiques. C'est alors que Glorond Cheval d'Argent fit son apparition. Il la salua :

     

    « Alors Ellewyn, as tu passé une bonne journée ? »

     

    « Certes », fit-elle, « mais je me rends à l'Arbre des Vérités, j'ai besoin de connaître notre avenir... »

     

    « Es-tu sûre de vouloir le savoir ? La vérité pourrait te faire peur... »

     

    En effet, les Elfes, qu'ils soient de Lumière comme nos amis, ou d'Ombre comme ceux des Terres Lointaines, étaient entrés en déchéance depuis la dernière guerre contre le Chaos, voilà cinq siècles. Hélas, le commerce qu'ils assuraient avec les Nains a cristallisé les haines millénaires entre deux peuples rivaux... Ce fut de nouveaux combats, et toute une génération des meilleurs guerriers avait été anéantie à la bataille... dans un camp comme dans l'autre. Si les Nains en étaient sortis vainqueurs, c'était au prix de lourds sacrifices... et maintenant, le commerce n'existait plus. Ellewyn le savait, mais elle voulait être sûre de l'avenir de son peuple tout entier. Et ce pour une bonne raison. Elle attendait un enfant. En couple avec Linar Anneau de Pierre, elle allait enfin avoir descendance, et perpétuer son peuple...

     

    Mais qu'adviendrait-il de leur domaine, de cette forêt déjà menacée par un souverain Humain voulant la défricher ? Devraient-ils reprendre les armes, et lutter à nouveau pour la pérennité de leur mode de vie... quitte à mourir sur le champ de bataille ? Hélas, l'existence des Elfes était bien trop longue pour continuer à se lamenter ainsi. Celles et ceux qui refusaient cette réalité ne voyaient pas les choses sous le bon angle... Car, et il faut ici le rappeler, les Elfes peuvent vivre jusqu'à sept siècles en bonne santé. Les légendes parlent même de quelques individus de haute naissance ayant atteint le millénaire d'existence.

     

    Perdue dans ses pensées, elle arriva bien vite au pied de l'Arbre sacré. Un des Anciens l'attendait, appuyé contre le tronc majestueux, comme pour capter l'énergie végétale.

     

    « Ellewyn Main de Glace, que viens-tu demander aux Dieux ? »

     

    « Noble Ancien, je viens leur demander quel avenir connaîtra notre peuple, ceux que nous aimons, notre domaine. »

     

    « Très bien, alors je t'accorde la vision. »

     

    Notre Elfe fut aussitôt plongée dans un tourbillon d'images contradictoires, tantôt belles, tantôt horribles. Des images de son peuple, sous son meilleur jour comme lors des pires batailles contre les servants du Chaos. Elle réprima un frisson d'effroi... D'après son expérience personnelle en matière de divination, les réponses des Dieux pouvaient être violentes, ou bien trop optimistes pour être vraies. Puis le plan changea, autres temps, autres lieux. L'image était celle d'une forêt qu'elle ne connaissait pas. Elle vit tout d'abord un immense trône en bois sculpté, puis toute une assemblée Elfique. Sur ce qui tenait lieu de table, était posée un diadème en bois de chêne, et une couronne en or. Elle comprit immédiatement... et interrompit la divination en ouvrant les yeux. Alors, impatiente de savoir, elle demanda à l'Ancien :

     

    « Noble Ancien, est-ce vrai, vais-je devenir Reine des Elfes ? »

     

    « C'est exact, tu as épousé un prince d'un autre clan, et votre union va sceller le retour des Elfes à la lumière et à la prospérité. Pour peu que ton Roi et toi preniez les décisions adéquates... »

     

    « Merci, ô Noble Ancien. Sois béni. »

     

    « Qu'il en soit de même pour toi, Ellewyn Main de Glace, ainsi que pour ton époux et ta descendance. »

     

    Perturbée par la divination, elle s'en retourna à son logis... où l'attendait Linar Anneau de Pierre. Elle lui raconta tout, il l'écoutait avec attention et paraissait captivé par son récit... Puis il se leva, et dit :

     

    « En effet, je suis bel et bien Prince des Chutes de Taliasin. Tu as donc épousé un futur Roi, qui te donnera bientôt un héritier. Je ne te l'avais jamais dit après notre rencontre, car j'avais peur que tu me repousses... »

     

    « Je t'aime de toute mon âme », lui dit Ellwyn en lui prenant doucement la main, « et je t'aimerai pour toujours. »

     

    Ils passèrent la soirée à parler de l'ancien temps, du temps où leurs grands-parents menaient une vie prospère, étaient riches, et commerçaient avec tous les peuples et voyageurs de passage dans la grande forêt. A plusieurs reprises, ils eurent les larmes aux yeux à l'évocation de leurs ancêtres disparus... mais c'étaient des Elfes plus qu'honorables, qui avaient combattu avec bravoure les légions du Chaos lors de la dernière grande guerre. Ils devaient être fiers d'eux. Enfin, ils prirent leur première résolution, qu'ils appliqueraient dès leur arrivée sur le trône Elfique. Il fallait de nouveau faire commerce avec les Nains... pour la survie de leurs deux peuples. La paix de tout l'Ancien Monde en dépendait... Ils parlèrent également des Elfes noirs, dont certains avaient fait allégeance au Chaos. Tels que Mafaenis Sombre Chemin, devenue chef de guerre pour les forces du Mal. Ils étaient révulsés par ces abominations. Comment leurs propres frères et sœurs, si semblables, pouvaient basculer ainsi dans la haine, la désolation et l'anarchie, et voulaient modeler le Monde à leur image, sombre et brutale ?

     

    Repus d'images et de souvenirs du passé, ils allèrent dormir, et firent un rêve magnifique... dans lequel ils étaient couronnés Roi et Reine des Elfes par les Anciens, et élevaient leur fils, qu'ils avaient appelé Loron Cheveux de Jais. Un magnifique Elfe, à l'image de ses parents, courageux, bienveillant et très intelligent. Les légendes Elfiques disent que la Prophétie des Anciens se réalisa au mot près, et que Linar Anneau de Pierre et son épouse régnèrent sur le peuple Elfique pendant cinq cent ans... Avant de confier le trône à leur unique fils. Le commerce entre races reprit, et assura la prospérité chez les Elfes comme chez les Nains, une fois les vieilles rancœurs et les haines du passé résolues et oubliées. Ainsi, les Elfes furent à chaque nouveau conflit contre le Chaos, partie prenante dans la bataille... aux côtés des Humains et des Nains.

     

    « Le courage des Nains...Apologie de la Liberté. »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :