• Pensées du temps présent...

    Bonsoir, chers lecteurs !

     

    Pour tout vous dire : je vais bien. J'ai passé un bilan neuropsychologique ces derniers jours, tout s'est bien passé. J'en aurai bientôt les résultats.

     

    Etant donné ma fatigue actuelle (fatigue physique), je commence à me poser des questions sur ma volonté de faire une formation, puis d'exercer un emploi de cariste en logistique... Je pense que les médicaments et les conséquences de ma maladie m'ont beaucoup affaibli... Je le ressens tous les jours. Donc, il est plus probable que je fasse une formation d'agent administratif, pour aller travailler... dans une administration.

     

    Sur le site du pôle emploi, j'ai en effet vu des offres d'emploi émanant du Trésor Public, à destination des travailleurs pourvus d'une RQTH (Reconnaissance de la Qualification de Travailleur Handicapé), ce que je possède. Autant vous dire que cela m'intéresse ! A voir, donc. Postes ouverts aux TH, sans concours d'entrée. Ça aide.

     

    Niveau politique : je milite régulièrement aux Alternatifs. La dernière cause dans laquelle je me suis engagé : la lutte contre le projet aberrant d'aéroport à Notre Dame des Landes (44). Pour moi, il paraît évident que le nouveau pouvoir en place veut imposer à tout prix cet aéroport... qui sera inutile. Car, contrairement à ce qu'on nous rabâche dans la presse liée au pouvoir, l'aéroport actuel de Nantes-Atlantique est loin d'être saturé... Il n'est en effet utilisé que par quelques vols régionaux et moyen-courriers, de même, l'entreprise Airbus s'en sert pour quelques essais.

     

    Depuis quelques semaines, j'ai perdu toutes mes illusions que j'avais en votant socialiste à la Présidentielle (au second tour... pour faire barrage à vous savez qui.) Les Alternatifs avaient appelé à voter Front de Gauche au premier tour... et Hollande au second. Ce que j'ai fait. Maintenant ? Bah, je milite comme je peux, mais bon, le cœur y est à moitié... Par contre, je m'intéresse aux grands projets inutiles et imposés, tel que l'aéroport décrit ci-dessus, l'EPR, le projet de ligne TGV entre Poitiers et Limoges, le Lyon-Turin, la reprise de l'A 51 entre Grenoble et Gap, soi disant pour « désenclaver » le Trièves et le Dévoluy... Non, là, faut arrêter...

     

    (C'est d'ailleurs par rapport à ça que j'ai volontairement pris mes distances avec un certain parti « trotskyste »...)

     

    Je ne suis pas « objecteur de croissance », mais je pense quand même la chose suivante : les ressources naturelles (notamment le pétrole) vont vers leur épuisement définitif, c'est une évidence. A l'heure où l'on devrait bâtir une société fondée sur le respect de l'environnement, sur la simplicité, sur des valeurs d'humanisme et d'autogestion, pour préparer la transition énergétique, pourquoi s'obstine-t-on encore à vouloir des projets aussi dispendieux en énergie (en plus, toutes les autoroutes nouvelles s'avèrent être des aspirateurs à voitures...), en bétonnage de la nature, pourquoi s'acharne-t-on à vouloir faire une « vitrine technologique » du moindre projet, aussi inutile soit-il ?

     

    Après mon récent post sur la décroissance, vous êtes en droit de vous poser la question : « le Troll serait il converti à l'objection de croissance ? » Eh bien non. A ce sujet, vous pouvez lire un passage de mon blog « Chemin de Haine » dans lequel je conte mes « aventures » dans une famille de « décroissants »... Qui m'ont d'ailleurs fâché avec ce concept politique. Oui, parce que le Troll, il tient à son petit confort. Je refuse, depuis cette regrettable histoire, de caguer dans la sciure de bois, de ne prendre qu'une douche par semaine, je n'ai pas mis ma voiture au rencart, je bois du café, une bière de temps en temps, et j'ai toujours un PC et un téléphone portable. Grand bien m'en fasse ! Par contre... héhé... Depuis que je suis installé en appartement, j'ai presque oublié ce qu'était la télévision.

     

    Et j'en arriverai à l'aspect « coup de gueule » de ce post : malgré que je ne les voie pas, je déteste de plus en plus (plus que jamais, même), cette horde de publicitaires sans scrupules qui veulent vendre un mode de vie « américain », à base de 4x4 de ville, de produits de marque bourrés d'huile de palme, de cosmétiques à l'huile de baleine, de « traditions », et de « France qui gagne »... A des personnes qui gagnent tout juste le SMIC, et qui, poussées par l'obsession de la « norme », enchaînent les cartes de crédit « revolving » (je ne citerai pas de nom... parfois les 4 en même temps !) C'est du moins ce que j'entends quand je daigne écouter une radio « commerciale » via Internet... A croire que les années Sarkozy ne sont pas encore derrière nous... Ça craint.

     

    Évidemment, dans cette conception du monde « parfait », quiconque s'écarte un tant soit peu de la « norme » est mis à l'index, presque automatiquement. C'est ainsi que je sors de moins en moins habillé en métalleux, préférant un look plus « passe-partout », quoique, sobre. Car, dès que je mets un treillis et un t shirt évocateur de mes goûts musicaux, je me fais littéralement dévisager de haut en bas par les mêmes moutons qui ne voient que par le journal de... vous savez qui. C'est pour cela aussi que mon cercle d'amis s'est relativement réduit... (de toute façon, il faudra bien en passer par là avant mon départ, définitif cette fois, de cette ville que je déteste.)

     

    Il est clair, pour moi du moins (et je ne suis pas nombriliste, Dieu me tripote comme dirait Desproges !), qu'un jeune qui veut juste acheter un appartement à 35,000 € (si si, ca se trouve !) et rouler en Twingo, qui refuse de se perclure de dettes pour accéder au « mode de vie » décrit plus haut, eh bien, ca gêne. Soyons clairs : je déteste la norme, et tout ce qu'elle représente. Je ne suis pas de toute façon « dans les clous » : j'écoute du Metal extrême comme de la Trance psychédélique, je lis des journaux « rouges » et des romans des années 80, des livres sur la mythologie celtique comme sur la simplicité volontaire... Vous avez compris.

     

    Voilà, tout est dit, ou presque.

     

    Comme on dit si bien : Salut et fraternité !

     

    A très bientôt, chers lecteurs.

     

    Troll

     

    « Mon avis sur la décroissance.Pensées d'aujourd'hui. »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :