• Pourquoi tant de haine ?

    Bonsoir, chers lecteurs et amis.

     

    Si, cette nuit encore, votre serviteur tapote son clavier entre deux riffs de Amon Amarth et la digestion de son repas, c'est qu'il a des choses à vous dire. Sur le paganisme, vous vous en doutez, notamment sur certaines personnes qui s'en réclament... et qui ne devraient même pas y penser.

     

    Je parle ici d'une minorité grandissante de gens, notamment jeunes, attirés certes par l'ancienne religion des Vikings, mais qui se complaisent dans des attitudes haineuses, racistes, voire franchement immondes politiquement parlant. Pour éclairer votre lanterne, sachez que depuis peu, j'ai un compte Facebook. Donc, je suis souvent à la recherche de nouveaux groupes intéressants auxquels adhérer... et parfois, les bras m'en tombent !

     

    C'est ainsi que sur une page dédiée à l'odinisme et à l'Asatrù, on peut trouver un lien vers les écrits de païens identitaires, ou bien une invitation à rejoindre des pages telles que « Stop à l'islamisation de la France », entre autres... Cette situation me désole au plus haut point. Pour plusieurs raisons :

     

    => Les polythéistes que nous sommes devraient, au lieu de laisser le repli d'extrême-droite s'installer, s'élever pour un paganisme humain, tolérant, et volontairement ouvert sur les autres et sur le monde. Ainsi nous pourrons progresser, et nous dresser fièrement face aux attaques de certains monothéistes bornés (je ne citerai personne, mais nous les connaissons tous...) L'ennemi, ce n'est pas l'autre. C'est la récupération de nos symboles, croyances et divinités par des personnes peu recommandables...

     

    => Depuis l'affaire du « néo-nazi norvégien », les médias grand public ne loupent jamais une occasion de taper, de façon plus ou moins lamentable, sur les autres croyances, notamment sur la Wicca, le Druidisme ou l'Odinisme. Il serait temps de se mobiliser pour faire cesser ce tombereau de fumier annuel dans la presse, et faire savoir aux gens que nos croyances ne sont pas éteintes ;

     

    => Enfin, et cela me paraît nécessaire, nous devons « faire le ménage » chez nous, c'est à dire ne plus fréquenter, et dénoncer (sur Internet, et encore plus dans la vie réelle) les sombres abrutis se réclamant d'un paganisme teinté de thèses douteuses.

     

    Je le répète, au risque de vous saturer l'écran : le paganisme n'a rien à voir avec l'extrême droite, le racisme, la haine gratuite de l'autre. Ni même avec la haine des monothéismes (seule une minorité des chrétiens, juifs et musulmans voudraient nous faire taire, et Thor sait qu'ils n'y arriveront pas)... Et le païen moderne n'est pas prosélyte, comprenez qu'il ne dira jamais « Adopte ma religion, allez, fais-le, sinon tu brûleras en enfer ! » Heureusement...

     

    Hélas, dans notre France en proie au doute et à la montée des intégrismes, peu de gens se soucient des païens... Il est vrai que nous ne sommes présents ni à la télévision, ni dans les journaux, encore moins sur les radios « commerciales »... Et pourtant. Nous sommes cachés, sur Internet, dans certains commerces vendant des objets et de la littérature celtique ou ésotérique, aux concerts de Metal... Ce qui me mène à ce parallèle que vous apprécierez (ou pas) : les païens d'aujourd'hui sont un peu comme les metalleux. Des « marginaux », culturellement ou spirituellement parlant. Car, pour l'immense majorité, nous avons un travail, un logement et une vie sociale bien remplie !

     

    Unissons-nous, combattons l'ignorance... et peut être que nos enfants, si un jour ils se reconnaissent polythéistes, verront le chemin parcouru avec joie !

     

    Gloire à Odin ! Gloire à Cernunnos ! Slava Svarog !

     

    Troll

    « La liberté qu'on assassine...Voilà une très bonne nouvelle ! »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 14 Février 2016 à 21:40

    Entièrement d'accord avec ton article.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :