• Quelques nouvelles.

    Bonjour, chers amis. J'espère que vous allez bien.

     

    Je sais, je ne vous ai pas donné de nouvelles depuis un certain temps, c'est en fait parce que j'avais entamé ma formation, et peu de temps devant moi, même le week-end... Bref. Aujourd'hui... Je suis à l'hôpital, pour une pneumopathie. Rassurez-vous, je ne suis pas à l'article de la mort ! Mais il fallait quand même que je me fasse soigner. Je remercie d'ailleurs chaleureusement tous les médecins de Guéret, qui non contents de pratiquer des délais d'attente indécents, ont fort mauvais caractère... et ne savent pas soigner une bronchite banale.

     

    Soyez-en assurés, chers amis : un mail de protestation énergique partira prochainement de ma boîte mail, direction l'Ordre des Médecins. Il n'y a pas de raisons.

     

    Et j'en viens à parler de ce qui me préoccupe le plus actuellement – hormis ma santé, cela va de soi – mon avenir professionnel. Je risque en effet de devoir arrêter ou reporter ma formation actuelle d'agent magasinier car, ayant raté une des deux périodes en entreprise, je serai alors pénalisé à l'examen final... Et tant qu'à faire, je m'en passerai bien. Je veux réussir. Si ils me proposent le report, d'accord, je recommencerai alors dans une nouvelle session. Ce qui aura l'avantage de me couper définitivement du groupe de gamins et de cas sociaux dans lequel j'étais...

     

    Mais je pense déjà à envisager le pire cas possible, à savoir un arrêt de la formation. Dans cette situation, je me redirigerai volontiers vers une formation de conducteur d'engins de chantier (ce que je voulais faire à l'initiale, lors de mon arrivée dans le Limousin.) Et, peut être un jour, je pourrai refaire valider mes permis poids lourd et remorque, et ainsi travailler sereinement dans une entreprise de travaux publics.

     

    Sinon, la vie suit son cours, avec son lot quotidien de bonnes et mauvaises choses. Je pense notamment, pour les bons côtés, à ma famille et à mes derniers vrais amis, qui me soutiennent du mieux qu'ils le peuvent. Merci à tous.

     

    Car évidemment, la vie connaît ses petits tracas... Rien de méchant, mais il faut quand même que je fasse plus attention à moi. C'est bien beau d'être altruiste, mais il faut parfois savoir penser à sa gueule, car les autres ne le feront pas pour quiconque !

     

    Je me suis récemment découvert une nouvelle passion, qui remplace avantageusement le train miniature, l'airsoft ou autre : l'ornithologie amateur. En effet, je suis déjà allé observer les oiseaux à plusieurs reprises, et j'ai acheté ce qu'il faut en termes de guides à ce sujet. J'ai aussi retrouvé une vieille paire de jumelles ayant appartenu à mon grand-père, je savais que je les avais toujours quelque part. Et vous savez quoi ? Tout ça me fait le plus grand bien. Marcher dans la nature, observer les oiseaux venant se nourrir ou faisant escale à l'étang des Landes, discuter avec d'autres passionnés par le biais d'Internet... !

     

    Sachez enfin une chose, chers amis lecteurs de Dernier Bastion : je ne vous ai pas oublié. Eh non, le Troll ne s'est pas laissé avoir par la vie, il est toujours là, et bien là !

     

    A bientôt ! Au plaisir de vous lire.

     

    Troll

     

    « Coup de gueule d'un automobiliste désabusé...On m'appelle Trollounet l'Idéaliste... »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :