• Ras le Troll !

    Bonsoir, chers lecteurs et amis.

     

    Si, ce soir encore, je tâtonne frénétiquement du clavier entre la digestion de mon repas et les premiers effets de mes médicaments, le tout sur fond de musique Folk américaine... C'est que j'ai des choses à dire. Pardonnez-moi ce ton volontairement froid, distant, limite agressif, je suis sûr que vous comprendrez à la lecture.

     

    Vous le savez, si vous avez suivi mon histoire : j'attaque (normalement) une formation de cariste prochainement, sur Guéret. Seulement, il se pose un gros problème... En l'espèce, j'ai été aujourd'hui voir un médecin généraliste, pour qu'il me délivre un certificat d'aptitude à la conduite des chariots élévateurs (l'élément caractérisant ma formation.) Et, sans que je m'y attende, Mr le Médecin Guérétois, assis sur son confortable piédestal plaqué or, a refusé, et exigé que j'aille voir mon psychiatre... Car selon lui, il « prendrait le risque que l'on se retourne contre lui en cas d'accident »... Du fait de mon traitement et de ma souffrance passée, il faut le dire.

     

    Ce cher docteur m'a même formellement déconseillé d'exécuter la formation en question, à cause du traitement. Ce à quoi j'ai répondu exactement ceci : « Eh bien écoutez, à un mois près, cela fait trois ans que j'attends une formation de cariste. Trois ans d'espoirs comblés, puis déçus, puis à nouveau exaucés. Et maintenant, à l'avant-veille de cette formation, vous me condamnez à la mort sociale et professionnelle ? Je tiens alors à vous dire ceci : quand je ne toucherai même plus le RSA, je viendrais vous solliciter à votre cabinet pour que vous me payiez ma dose de cannabis !!! » Certes, je me suis lâché (je n'aurais pas du, selon vous ?), mais il en va de mon avenir, de ma vie future. Qui plus est, mes trois psychiatres successifs m'ont toujours assuré de leur soutien, dans ma démarche de vouloir devenir cariste en logistique. L'un d'eux m'avait même trouvé apte à exercer le métier de conducteur d'engins de chantier ou forestiers ! Alors...

     

    Alors, il est temps pour moi de prendre une décision lourde de conséquences. Deux possibilités se profilent en fait à l'horizon.

     

    => Soit je suis reconnu apte par mon psychiatre à devenir cariste, et à ce moment là, je fais cette formation et la réussis pleinement, je n'ai jamais douté de cet aspect précis,

     

    => Soit ce n'est pas le cas, alors je compte bien me mettre volontairement « en retrait » du travail salarié, pas du travail tout court, dans cette situation j'irai proposer mes services de Troll mal dégrossi dans un écolieu ou une ferme alternative, quelque part en Bretagne.

     

    Et, même si je deviens cariste quelque part en Bretagne, je ne compte plus maintenant le rester toute ma vie : en effet, vu ma pathologie, il est fort probable que mon espérance de vie en bonne santé (physique comme psychique) ait chuté d'une dizaine d'années. De fait, j'exercerai ce métier dix ans environ, ensuite de quoi je ferai en sorte de « foutre le camp » dans la situation précitée au point numéro deux.

     

    Pourquoi donc ? Parce que j'en ai plus que ma claque de ce putain de système basé sur la compétition, la jalousie, la connerie télévisuelle, la haine, l'apparence... Au contraire, j'ai de plus en plus envie de valeurs telles que l'égalité, l'amour, la noble et belle culture, l'épanouissement et la simplicité. Et aussi car, même sans être « anti-système » comme les quenelleurs professionnels qui défraient la chronique régulièrement, j'ai profondément envie d'autre chose. Et je ne suis pas le seul... D'autres que moi ont cette envie.

     

    Mais hélas, pour les « bien pensants » (qu'ils soient de gauche, de droite ou de la Garenne-Bezons), nous faisons « peur », nous sommes « des marginaux », « des asociaux », « des profiteurs ». Une petite question : qui a profité des 13 milliards (!) de cadeaux fiscaux faits par le gouvernement d'Excité Premier en 2007 ? … Certainement pas les bénéficiaires du RSA ou de l'AAH. Et, vous préférez un groupe de babas sympa en Peugeot J7, qui vend des fromages, des légumes de saison et des bracelets tressés sur les marchés, ou 100 personnes en plus à la rue, sans autre avenir que de crever de froid aux portes de vos palaces ? Quant à la peur, si vous avez peur de nous, nous n'avons qu'une peur: celle que vous ne nous laissiez pas vivre comme nous l'entendons.

     

    A bon entendeur, salut. Vive la Liberté, vivez vos Rêves au lieu de rêver votre Vie.

     

    Bonne soirée à toutes et à tous, chers lecteurs et amis. Que les Dieux veillent sur vous.

     

    - Krähvenn "Trollsson" Vargbroder

    « Teardrop, bivouac au milieu de nulle part et envie de reprendre la route...Le Pays des Morts... »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Herinn
    Lundi 23 Mars 2015 à 01:18

    Salutation/ zog zog/ huh huh !

    Je viens de découvrir ton blog, j'ai passé ma soirée à lire tes articles. J'aime bien ta façon de voir les choses, surtout concernant le refus de cette société, le paganisme (je commence tout juste à m'initier au paganisme, c'est ce qui m'a mené à ton blog haha), le métal, la simplicité, etc. Dans la vraie vie, je ne connais personne qui a ce genre de raisonnement, on me reproche souvent de 'trop réfléchir", donc ça m'a fait plaisir de tomber sur tes articles.
    Je continuerais à lire régulièrement !

    2
    Lundi 23 Mars 2015 à 20:01

    Huh huh, akala Kopin(e) glouk ? Bonsoir Herinn !

     

    Merci beaucoup pour ton commentaire, il me va droit au cœur. Ah, eh bien j'en suis honoré ! Oui, il est vrai qu'il est difficile de tenir des raisonnements et des modes de pensées comme les nôtres, quand on est entourés de personnes sortant en ville en jogging "pyjama", regardant Kim Kardashian à la télé, et lisant tout juste Télé 7 jours... Je te rassure, on me reproche aussi de trop réfléchir ! Merci à toi ! Et, si tu veux entrer en contact, tu peux utiliser le formulaire dédié sur le blog, je recevrai ton mail avec plaisir, et dans ma boîte mail !

     

    Au plaisir de te lire ! A bientôt, et bonne lecture à toi. Cordialement,

     

    Antonin "Troll", créature de l'Ombre...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :