• Sentiments « mi-figues mi-bouzin » d’un Troll confiné - « Comme un avant-goût du désastre final ... »

    Bonsoir à tous, chers lecteurs et amis, huh huh ‘kala Copains-Copines. J’espère que vous allez tous bien.

     

     

    Je sais, j’ai été vraiment silencieux sur « Dernier Bastion » ces derniers temps, et je m’en excuse. Je suis toujours là, bien portant et bien vivant, ne vous inquiétez pas – je n’ai pas attrapé la gale à Guéret, je ne vais quand même pas choper le coronavirus à Audierne !

     

     

    Sentiments « mi-figue mi-bouzin » d’un Troll confiné  -  « Comme un avant-goût du désastre final ... »

     

     

    Pour le moral, ça va, je vous rassure. Bizarrement même, je suis étonné de supporter aussi bien le confinement et ses conséquences sur mon mode de vie. Bon, il faut vous dire que j’avais en quelque sorte « pris les devants » en me payant, début Mars dernier, un PC d’occasion sur PriceMinister, un ancien PC de flotte d’entreprise, reconditionné, sous Windows 7, 2.8 GHz, 250 Go HDD, 2 Go de RAM, et une carte graphique ancienne (ATI Radeon HD 4200) … une configuration matérielle largement au-dessus des pré-requis pour que je me fasse plaisir avec quelques ‘anciens’ jeux de stratégie en temps réel. Avec en plus, un ensemble ‘gamer’ clavier + souris + casque et micro de la marque Trust (qui fait d’excellents produits). Donc, gloire à Warcraft III, Age of Empires I et II, Age of Mythology, Blitzkrieg, et Command and Conquer Generals ! BASTON !!!

     

     

     

    Sentiments « mi-figue mi-bouzin » d’un Troll confiné  -  « Comme un avant-goût du désastre final ... »

     

     

     

    J’ai aussi, bien évidemment, plusieurs romans de Fantasy, de Science-fiction, d’histoire, de récits de guerres, et autres livres sur les paganismes anciens, le haut Moyen Âge, que je n’ai pas encore lu ou simplement « effleurés » … ainsi que ma collection de timbres dont ceux à trier, classer et ranger en albums, et mes trains miniatures bien évidemment. D’ailleurs, je vais me mettre très prochainement à l’ouvrage, pour commencer à construire enfin mon petit réseau de train miniature à l’échelle TT (1/120), en mode « Pays de l’Est et grosses locos Diesel » - j’ai commandé les tréteaux et une planche de contreplaqué sur Amazon, chez des vendeurs Allemands. Largement de quoi passer le temps en m’occupant de façon constructive, donc. Je vous ferais des photos de tout ça.

     

     

    Sentiments « mi-figue mi-bouzin » d’un Troll confiné  -  « Comme un avant-goût du désastre final ... »

     

     

     

    L’inspiration me manquait, en tout cas, rien de suffisamment fourni clapotait dans mes neurones sous perfusion de caféine pour vous gratifier de mes bafouilles habituelles, ou d’un réquisitoire « Trollo-Desprogien » comme je sais si modestement le faire. Mais, voici que la pandémie de coronavirus me fournit une excellente occasion de noircir trois ou quatre pages (voire plus) sur OpenOffice. Alors, pourquoi se priver ? ‘En avant pour la France, ou ce qu’il en reste !’

     

     

    Tout d’abord, je tiens à faire la précision qui s’impose : je ne suis pas infectiologue, je ne suis pas virologue, je ne suis pas médecin, pas même infirmier. Je ne suis qu’un simple chauffeur routier privé d’emploi par la ‘bonne grâce de l’état Français ‘ - qui ne trouve que des psychiatres suffisamment incompétents pour ‘soigner’ un trouble du spectre autistique d’Asperger à grand renfort de neuroleptiques atypiques. Étant donné que je n’y connais strictement RIEN en médecine, donc, je ferme ma gueule, et je ne donne aucune injonction dans un domaine où je ne suis pas compétent.

     

     

    Ce n’est hélas pas le cas d’un nombre croissant de dérangés du bulbe, notamment et surtout sur les réseaux sociaux, qui usent et abusent de « recommandations » farfelues pour, au choix, « se protéger » du COVID-19 ou « savoir si l’on est contaminé », ou encore « se soigner » ! Même si je ne suis pas médecin, il me paraît déjà évident qu’on ne soigne pas une salmonellose ou une pneumonie en buvant du jus d’ail chaud ou en se gavant de paracétamol, alors pour le COVID-19 …

     

     

    Soyons clairs : si vous croyez dur comme fer que le coronavirus a été « inventé en laboratoire » puis « disséminé dans la nature » en Chine, ou "répandu par le déploiement de la 5G", vous êtes soit bien trop crédule, soit conspirationniste au dernier degré. C’est tout ! Mais, force est de constater que vous avez en quelque sorte « atteint votre objectif » en infestant littéralement Facebook, Twitter et Instagram, sans parler de Youtube, avec vos contenus erronés, faux, montés de toutes pièces, laissant imaginer quelconque « complot au profit des laboratoires pharmaceutiques », entre autres bien sûr. A tel point que les réseaux sociaux eux-mêmes sont saturés de requêtes visant à signaler ce genre de contenus.

     

     

    Sentiments « mi-figue mi-bouzin » d’un Troll confiné  -  « Comme un avant-goût du désastre final ... »

     

     

    Mais, passons à une autre constatation, plus matérielle, qui me fait venir un avant-goût du désastre final dans l’imaginaire torturé de mes rêves les plus interdits – lesquels sont aussi les pires cauchemars de la « norme » et de ses potentats, sans parler de ses fidèles agenouillés et dociles devant le panthéon du matérialisme crétin et irraisonné (parce qu’ils ne croient plus en rien d’autre que les crédits et l’apparat, petite ‘hallebarde’ de rappel). Chers lecteurs et amis, vous avez sûrement vu des images ou lu des articles de presse à propos de tous ceux qui se jetaient littéralement sur les pâtes, le riz ou le sopalin, à l’annonce du confinement en France, courant Mars donc.

     

     

    Juste une question : pourquoi ? Oui, je vous demande pourquoi (et je prends ça comme un devoir moral), vous les adeptes de la « salade de phalanges » en plein supermarché, pourquoi vous êtes-vous littéralement abattus sur les stocks de rouleaux de Sopalin, de paquets de pâtes ou de sachets de riz, comme des charognards sur la barbaque encore sanglante ? Vous avez réellement cru en un risque de « pénurie », alors que les salariés de la grande distribution, du transport routier, de l’agroalimentaire, de toutes les usines produisant les biens de première nécessité (et les accessoires …), mettaient les bouchées doubles pour garantir à tout le pays des rayons suffisamment remplis ?

     

     

    [Ou bien, est-ce l’effet d’annonce de plusieurs sites pornos annonçant des abonnements « Premium » gratuits pendant le confinement, dans la presse nationale accessible à tout un chacun, qui vous a fait craindre une pénurie de sopalin ? Franchement, je suis le premier à ne pas en être surpris, vu le nombre de branleuses de dindons et d’enculeurs de mouches parmi la population Française, Dieu me tripote … merci mon Dieu.]

     

     

    Sentiments « mi-figue mi-bouzin » d’un Troll confiné  -  « Comme un avant-goût du désastre final ... »

     

     

    Sérieusement, le coup du Nutella en promotion à – 70 % ne vous a pas suffi ? Faut-il que vous soyez tombés bien bas, à un niveau d’inhumanité proche de celui des cancrelats, pour vous comporter ainsi ! Je ne dirais pas que je n’arrive pas à croire votre lamentable dégénérescence intellectuelle, je crois réellement en ce que je pense et en ce que j’écris. Qu’on ne m’accuse plus de « ne pas être humaniste » - la bonne blague, mais je ne ris pas, bande de cons, j’ai les lèvres gercées ! Je ne le suis plus depuis bien longtemps.

     

     

    Car, dans ces conditions précises, voire pire, être « humaniste », et donc partager tout, c’est être assuré de se faire littéralement dépouiller ! Honnêtement, j’ai connu assez de profiteurs à Guéret, et même par ici à Audierne, pour vouloir renouveler l’expérience et y laisser mon âme ou mon existence (pour de bon, cela aurait pu être le cas …)

     

     

    Sentiments « mi-figues mi-bouzin » d’un Troll confiné  -  « Comme un avant-goût du désastre final ... »

     

     

    Plus haut, j’évoquais mon étonnement de supporter aussi bien le confinement, mais ma mère (que j’aime plus que tout) et ma psychologue m’ont dit en substance que, vu ma différence (Asperger et hypersensibilité / hyperacousie), j’avais besoin de ma tranquillité, de mon calme, de pouvoir rythmer mes journées comme je l’entendais, et ce même malgré les restrictions qui affectent mes sorties habituelles – comme aller marcher en forêt, ou aux mégalithes, par exemple. Eh bien non, sur l’attestation de déplacement dérogatoire, il n’existe aucune mention « Balade en forêt pour pratique du mysticisme ancien et/ou du paganisme Celte, Scandinave, Slave, du chamanisme, dans la limite d’un seul massif forestier et de 6 heures de sortie en tout par personne et par semaine » ! Dommage, mais plutôt prévisible, finalement.

     

     

    Sentiments « mi-figue mi-bouzin » d’un Troll confiné  -  « Comme un avant-goût du désastre final ... »

     

     

    Oui, chers lecteurs et amis, des nuages bien sombres s’amassent dans le ciel de ce monde. Les éclairs et le tonnerre se rapprochent. Et le jour viendra, où la société de l’apparat, du paraître, de la possession matérielle élevée au rang de « marqueur social », de la « norme », se désintégrera en une violente convulsion, ne laissant rien d’autre derrière elle que toutes les meurtrissures infligées à la Nature. Ce moment venu, je m’en réjouirai (si j’ai la chance d’y assister de loin), dans une forêt impénétrable et baignant de légendes mystiques, autonome, indépendant, et surtout LIBRE.

     

    Sentiments « mi-figues mi-bouzin » d’un Troll confiné  -  « Comme un avant-goût du désastre final ... »

     

     

     

    La liberté, pour moi, est une valeur qui vaut que l’on lutte de toutes ses forces pour affirmer le droit à autre chose, à être différent, à vivre différemment sans s'en cacher, à penser différemment sans en avoir honte, à se cultiver différemment aussi.

     



    Le jour venu, donc, je serais libre, enfin, de « leur chemin de vie » qui n’était dès le départ qu’une paire de chaînes à passer aux pieds des miens. Libre, enfin, de leurs injonctions débilitantes à prendre des crédits, à acheter le dernier « extracteur de jus » à la con, à « pondre » (pardon, ‘perpétuer l’espèce humaine’), débarrassé de tout ça.

     

     

    Sentiments « mi-figue mi-bouzin » d’un Troll confiné  -  « Comme un avant-goût du désastre final ... »




    Pour que mes frères et sœurs de culture, d’idéaux, de rêves, de liberté et moi-même, puissions reconstruire autre chose sur les cendres post-industrielles d’un monde qui n’a jamais été qu’une sinistre illusion de « sécurité par l’apparence ».

     

     

    Sentiments « mi-figue mi-bouzin » d’un Troll confiné  -  « Comme un avant-goût du désastre final ... »

     

     

     

    Sentiments « mi-figue mi-bouzin » d’un Troll confiné  -  « Comme un avant-goût du désastre final ... »

     



    Je n’ai pas encore réalisé mon idéal de vie, à savoir le chalet sur son terrain en plein milieu de nulle part. Mais ça viendra très bientôt. Je réussirais ou je crèverais en tentant tout pour réussir, j’en ai fait le serment devant les Anciens Dieux il y a longtemps déjà. Peut-être que quelques amis de confiance et de longue date m’accompagneront dans une ‘retraite forestière’, peut-être que je connaîtrais enfin l’amour aux côtés d’une Metalleuse, d’une Goth, d’une Traveller, d’une Hippie, … En ça, je ne perds ni foi, ni espoir. Et encore moins en ma musique préférée et mes autres références culturelles, que je considère comme autant de garde-fous face à un vide abyssal qui sert de ‘gélatine cérébrale’ à tant d’autres …

     

     

    Profonde Liberté à Nos Cœurs.

     

    - Krähvenn « Sombrelance » Vërkhörr, mercenaire Troll des Montagnes de l’Est, en exil.

    « Litvintroll - Czornaja Panna (La Dame en Noir) [Folk Metal, Biélorussie]« A tous ceux qui nous ont souhaité la mort, nous hurlons que nous méprisons leur idée de la vie ! » - Réquisitoire Trollo-Desprogien post-confinement, sans concession. »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Jeudi 4 Juin à 20:44

    Cher troll,

    Je te laisse un petit message pour te rappeler l'existence de mon antique communauté, libre-expression, où tu es passé faire un tour remarqué au tournant 2017-2018.

     

    On essaie de relancer la machine donc tu peux te joindre à nous !

     

    À bientôt.

    2
    Mardi 16 Juin à 19:12

    Ah ! Mon Ami Troll !

    Pour différents que nous soyons (mais pourtant semblables) c'est un régal de te lire, que dis-je... c'est un plaisir de gourmet !

    Tout comme toi j'ai commencé à me confiner il y a un paquet de temps pour me préserver des cons-finis qui polluent mon atmosphère. Non que je craigne une quelconque contamination, que Dieu me fiste, mais je préfère éviter les facteurs allergènes qui me démangent et me donnent envie de gratter des joues qui ne sont pas les miennes à coups de baffes. 

    Mais quel festival en deux mois ! Le covid a fait moins de mal aux poumons qu'aux neurones de nos con-génaires ! Entre gourous, complotistes, conspirationnistes, délateurs, et autre cons indéterminés nous fumes servis ! 

    Tu imagines une humanité composée de plein de Nicodemo, d'Hanuna et autres Schiappa ??? L'enfer sur terre ! Une société où le bonheur est dans le prêt ? Où on twitte, tout heureux de réduire sa pensée à la taille du cerveau d'un moineau ?
    Et d'aucun de s'étonner que je préfère la compagnie de mes chats !

    Allez mon cher Troll ! Buvons quelques cervoises et ripaillons pour fêter notre bonne santé intellectuelle !

    Burp !

      • Mardi 16 Juin à 21:41

        Ah la Copine Bruiiiiiiiiiiii ^^ Ça me fait également plaisir de te relire !!

        Tu as tout dit ! Ça a été une "rave-party de furets" niveau conneries ! Ça bougeait sans arrêt, dans tous les sens, on en a vu de toutes les couleurs ! (Heureusement, ça a permis à M6 et à Jacky CORDONNIER de nous oublier un peu ...) ^^

        Bah voilà, cette humanité que tu définis si bien, c'était ça ! C'est encore ça, et ça le restera jusqu'à la fin inéluctable de cette bordel à cul de nom de Dieu (qui me tripote) de "NORME" !

        Et d'aucuns de s'étonner que je préfère observer les mésanges charbonnières qui font des allers-retours entre leur nid dans la fente du mur d'une vieille chapelle et les arbres voisins, pour nourrir leurs petits, que je m'émerveille quand un écureuil passe devant moi à toute vitesse, que je suis ravi de voir des libellules, quand je vais en forêt !

        Eh bien oui, parce mon avenir est en forêt. Et pas dans les prêts he (gnéhééééé)

        A la bonne tienne ! Bière, Fromage, Charcuterie, Tradition et Baston pour Toi, vaillante Sœur de Culture et d'Idéaux !!! A notre marginalité, socle commun des outsiders que nous sommes !!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :