• Société ?

    Bonsoir, chers amis.

     

    Depuis quelques jours, je sens un changement dans mon être, dans ma façon de penser. J'ai l'impression de ne plus être le Troll que j'étais auparavant. J'ai envie de choses vraies, simples et nobles. Pourquoi cela ? Je vous explique.

     

    Le départ pour la Creuse n'a pas tout changé. Ici comme ailleurs, il y a de l'opulence, de l'ambition personnelle, des programmes débiles à la télé, des bourgeois qui roulent en grosses voitures, qui croient tout posséder, alors qu'ils n'ont rien, hormis leur connerie personnelle (ça, aucun problème, ils l'ont).

     

    L'état de la société et du pays est tel, que je n'imagine pas un instant devoir prendre un jour un crédit pour une maison. A un seul salaire, de 1500 € environ, même dans la Creuse (où les biens immobiliers sont bien moins chers que dans toute autre région), je ne vois pas quelle banque me prêterait de quoi m'acheter une maison « normale » à 150,000 €, style « occitan » (donc moche, surtout à la Souterraine !)

     

    Alors, que faire, me direz-vous ? La vie en camping-car ? J'ai essayé, c'est raté. La yourte ? Trop risqué. La maison à 30,000 €, voilà la solution ! Et croyez moi, une maison habitable sans travaux, dans un village ou un hameau, il n'y a bien qu'en Creuse que l'on trouve cela à ce prix. J'en ai repéré quelques unes dans le coin, il n'y a plus qu'à. Notamment une assez sympa, à Anzême (plus près de Guéret), habitable de suite, trois chambres, assez d'espace pour un bon gros Troll dans mon genre.

     

    Rassurez-vous, je continuerai à travailler, parce que je ne me vois pas vivre sans exercer une activité professionnelle. Je vais tout faire pour devenir soit cariste, soit conducteur d'engins de travaux publics, 'paraît que ça recrute à pleins tubes dans les environs immédiats. Et tant mieux pour moi ! Je crois que même si je gagnais le gros lot au Loto, je ne pourrai pas rien faire de mes journées. Voilà qui met les choses au point. Je n'ai pas l'âme d'un profiteur ou d'un assisté, et malgré le discours inverse tenu par un de mes anciens employeurs (qui est peut être mort noyé dans son diabète depuis !), je ne l'aurai jamais.

     

    Niveau voiture ? Simple, robuste et efficace. Une vieille Mercedes W123 diesel, ou une vénérable Volvo 240D break. Un engin que je peux monter « au million », sans prendre de risques.

     

    Plus le temps passe, moins je comprends pourquoi les gens se raccrochent toujours à la société de la possession, de l'opulence, et surtout du crédit. Mais, les amis, nous sommes d'accord, il est toujours question de la norme. Encore et toujours. C'est cette putain de norme qui vous pousse à acheter un « smartphone », un écran plat 125 centimètres pour regarder les dernières conneries de la miss « Allô, t'as pas de shampoing », une voiture toujours plus puissante et gavée d'options (et qui coûte du coup plus cher pour chaque révision...) J'en passe. Peut être parce que cela rassure les moutons, je ne sais pas.

     

    Tiens, une anecdote. Il y a deux semaines environ, je vais acheter une bricole dans un supermarché « hard discount ». Devant moi, à la caisse, la parfaite petite famille de cas sociaux (je vous épargne les détails), dont la femme dit au caissier « C'est dommage que les courses ne soient pas remboursées par la sécu »... J'ai failli rire, ou pleurer, au choix, devant une telle misère intellectuelle. Sérieusement, cela m'a fait peur pour l'avenir de notre pays. Et dire que ces gens ont le droit de vote !

     

    Je suis en train de me demander quelle société, quel avenir nous allons laisser à nos enfants. Je suis très sérieux, cela ne me rassure pas... Et vous ? N'hésitez pas à me faire part de vos commentaires, le formulaire est fait pour cela !

     

    A bientôt, chers lecteurs et amis !

     

    Troll.

    « Laissez-nous vivre !Handicap, psychique et professionnel... »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :