• Vélorution !

    Bonsoir, chers lecteurs et amis !

     

    La rentrée arrive, et inévitablement, son cortège de bouchons et ralentissements en ville et zone périurbaine, d'attente à la station service, pour se garer en ville... Alors, alors, alors... pourquoi ne pas tout simplement choisir le vélo comme moyen de transport urbain au quotidien ? Tout en reléguant la voiture au rang d'utilitaire pour le transport des charges lourdes, et pour les longues distances. Ce soir, je vous parlerai donc d'un phénomène de société urbaine très en vogue ces dernières années, à savoir la « masse critique », ou Vélorution.

     

    Tout d'abord, qu'est ce qu'une masse critique ? Eh bien, c'est un rassemblement de cyclistes, principalement (mais il peut s'y ajouter des personnes en rollers) qui vise à faire changer la politique de transports d'une municipalité ou d'une région, à réclamer une meilleure place pour les modes de transport doux dans une zone urbaine, à remettre en cause la toute-puissance motorisée en ville. L'étymologie du terme vient de groupes de cyclistes, en Chine, qui, alors qu'il n'y avait pas encore de feux de signalisation aux carrefours, se rassemblaient en grappe pour faire « masse » et passer dans une sécurité relative. Le mouvement a réellement pris son envol au début des années 90, surtout aux Etats-Unis (la ville pionnière est San Francisco).

     

    Vélorution...

     

    C'est ni plus ni moins qu'une « manifestive » de joyeux drilles à vélo, qui défilent en ville, au son de leurs sonnettes et klaxons, avec force slogans humoristiques et parfois déguisements, pour dénoncer la place trop importante de l'automobile et du deux roues motorisé en zone urbaine... Dans le but évident de provoquer un changement des mentalités ! Car seuls les fous ou les ignorants ne savent pas que le pétrole n'est pas une énergie renouvelable, et qu'un jour, les réserves mondiales seront épuisées... Que fera-t-on des voitures, camions, autobus et motos dans ce cas ? Des confettis ? ^^

     

    Moi qui vous parle, j'ai eu participé plusieurs fois à ce genre de défilés, à Grenoble, il y a quelques années de cela. Une année, il y a même eu une vélorution sur le « moignon » d'autoroute A51 devant, un jour, relier Grenoble à Sisteron plus rapidement ! Le but était simple : descendre la portion depuis le Col du Fau jusqu'en ville, pour marquer les esprits... Malheureusement, je n'en sais pas plus ! Il faut savoir que les vélorutions sont majoritairement organisées par le collectif informel du même nom, en France, en Belgique et en Suisse. Et ce collectif gravite dans le milieu altermondialiste, ou en tout cas, à la gauche de la gauche. Bon, si vous êtes cycliste urbain pratiquant, mais que vous n'êtes pas du même bord politique, je ne suis pas sûr qu'ils vous fassent la gueule pour ça ! ^^

     

    Vélorution...

     

    Il n'y a qu'à voir le merdier (je n'ai pas d'autre mot) qu'ils mettent dans les villes où il y a ce genre d'évènement, une fois par mois, pour se rendre compte de la lobotomie de masse sur la « voiture-plaisir » et la « voiture-performance » ! Et que dire de la pub... Je me souviens avoir vu une publicité pour la marque Peugeot, dans laquelle on voyait un homme faisant du vélo, et une fois qu'il avait terminé, il disposait le bicycle sur le porte-vélo de la voiture à vendre... Le message était clair : le vélo n'est qu'un loisir, et non un moyen de déplacement à part entière, quand il a fini, le cycliste lambda transporte le vélo avec sa berline confortable.

     

    Et que dire d'un ancien élu écologiste Lyonnais qui, une année, avait fait la promotion d'un 4x4 de ville (!), véhicule « ô combien écolo » selon ce monsieur, car « on peut y ranger sans peine un VTT ! » Mais quel abrutissement... Je rappelle ici qu'en ville, pour un trajet de moins de 5 kilomètres, on va plus vite en vélo qu'en voiture, on ne subit pas de problèmes de stationnement, le vélo ne consomme pas d'autre carburant que l'énergie musculaire des jambes, et surtout, il ne pollue pas ! Car, il faut le dire ici : ce ne sont pas les hipsters barbus à vélo qui jettent leurs emballages de Mac Donald's sur le bord des routes ^^

     

     

    Sur ce, chers lecteurs, je vous laisse ! Bonne soirée à vous toutes et tous, à bientôt !

     

    - Troll

    « Pauvre France qui se meurt...Préjugés et solutions pour le vélo urbain ! »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :