• A mes amis Gothiques...

    Bonsoir, chers lecteurs et amis.

     

    Ce soir, j'aimerai tout particulièrement m'adresser à une catégorie bien distincte de mes amis, à savoir celles et ceux qui ont choisi d'adhérer à l'univers Gothique. Il s'agit d'une culture sombre, comme beaucoup, inspirée du mouvement Punk, prenant corps sur toute une philosophie de vie, et une mode vestimentaire à part. NI celle des metalleux, ni celle des punks, une sorte d'hybride sombre et urbain… Alors, évidemment, il existe plusieurs « sous-genres » de Gothiques, ça va du Goth Kawaï plutôt intéressé par l'univers Manga, au Goth « cyber », en passant par d'autres façons de s'habiller ou de voir le monde. Je ne dirais en aucun cas que les Gothiques sont dépressifs ou suicidaires, ce ne sont que des poncifs éculés distribués par les médias. Pour pouvoir les fréquenter, il faut les comprendre un minimum.

     

    A mes amis Gothiques...

     

    Surtout parce que, c'est une sorte de « renoncement » à certaines valeurs du monde établi, de l'establishment, de la mode et de la culture « grand public ». Il est vrai que je n'ai pas connu beaucoup de Goths (filles ou mecs) passant leur temps devant la télévision, à regarder des programmes qui présentent tout ce qu'ils détestent. Je pourrai parler de ce point précis à loisir, mais vous avez sans doute vu mes derniers textes où je ne me gêne pas. Alors, concentrons-nous sur les Gothiques et leur culture. Bien souvent, ils peuvent être romantiques (c'est d'ailleurs une valeur prenant beaucoup de place dans la culture), désabusés quant à l'état du Monde actuel (comme on les comprend), très cultivés (beaucoup adorent lire les classiques relatifs à leur façon de penser), et créateurs d'art, aimant la nouveauté. Et c'est pour cela notamment que j'aime bien discuter avec eux.

     

    D'où nous vient ce microcosme ? Les spécialistes s'accordent à dire que le mouvement Goth est né à la fin des années 70, en Angleterre. L'événement déclencheur a été, pour certains artistes, d'envisager de créer une musique plus sombre que le hard rock d'alors, et différente du punk qui avait alors un grand succès. Les couleurs dominantes du mouvement sont bien sûr le noir, couleur évoquant une certaine mélancolie, une forme de liberté personnelle, ainsi un des symboles Goth les plus reconnus est le corbeau. On retrouve aussi des symboles du Moyen Âge, de l'époque victorienne ou de l'imaginaire fantastique. D'une manière générale, les Goths ont un imaginaire plus développé que le commun des mortels, ce qui décuple leurs capacités de création personnelle (écriture, musique, photo, création artisanale…)

     

    A mes amis Gothiques...

     

    En ce qui concerne les goûts littéraires, les auteurs les plus appréciés sont bien souvent les plus sombres et/ou les plus controversés pour leurs écrits. Ainsi, on retrouve parmi les références : Antonin Artaud, Guy de Maupassant, Edgar Allan Poe, le Marquis de Sade, ou H. P. Lovecraft. Pour la musique, elle a beaucoup évolué en l'espace de trois décennies : si au départ, c'était plutôt du rock sombre, actuellement, la musique Goth compte de plus en plus de groupes faisant une musique qui se rapproche des scènes Électronique ou Industrielle… Ainsi, beaucoup de Goths actuels (mais pas tous) écoutent volontiers de l'EBM, ou de la musique plus Industrielle.

     

    Attention, ne croyez pas ce que les médias vous rabâchent, chers amis lecteurs : les Gothiques ne sont pas Satanistes. Une poignée de Goths l'est peut être, mais pas le mouvement en général. Disons que les Goths en général ont une certaine défiance envers les religions monothéistes, ce qui inclut le Satanisme, car pour croire en Satan, il faut croire en Dieu, ce n'est qu'une inversion des symboles et des préceptes. En tout cas, sachez qu'une bande de petits cons qui profane un cimetière n'a rien de l'attitude « normale » de la plupart des Goths. Certes, beaucoup d'entre eux aiment se balader dans un cimetière, rien que pour la solitude, et la beauté de certais monuments funéraires… Mais seule une minorité a des mauvaises intentions.

     

    A mes amis Gothiques...

     

    Pourquoi est-ce que j'apprécie tant que cela les Goths, même si, pas grand-chose dans mes références culturelles du moment s'en rapproche ? Eh bien, pour leur liberté personnelle, pour leur goûts en matière d'habillement, pour certains points de leur vision de la vie, et aussi : pour avoir été Metalleux pendant des années, et avoir compté des Goths parmi mes amis. Certes, à Guéret, ce n'est pas le style que l'on rencontre tous les jours dans la rue, vous vous en doutez, il y en a bien plus dans les grandes villes, Lyon et Paris en tête. Je les apprécie enfin, parce qu'ils ont pour beaucoup une grande capacité d'acceptation de l'autre tel qu'il est, témoin Stellaluna, une de mes meilleures amies.

     

    Je les apprécie car, un peu comme eux, je me sens plus ou moins « outsider » dans cette société, et d'une certaine façon, même si je ne m'habille pas comme eux faute de vêtements à ma taille, j'ai adopté un ou deux aspects de leur culture. Je pourrai même avoir une copine Goth, ce serait pas mal ! Quand bien même, il faudrait que j'en trouve une qui supporte mon tempérament de Troll mal léché ^^

     

    Et surtout, j'ai besoin de le dire : je les respecte, mes amis Gothiques. Je les respecte, parce que chaque jour, ils doivent affronter le regard des autres, les moqueries, les quolibets, la réglementation de la norme, qui les poussent parfois à abandonner le look auquel ils tenaient tant. Je les respecte, car pour la majorité, ce sont des gens d'une grande culture personnelle, d'une curiosité toute naturelle, et capables d'entrer en introspection profonde, pour réfléchir sur ce qu'ils sont, ce qu'ils peuvent faire, leur avenir et celui du monde entier.

     

     

    Alors, quand je vois un Goth passer, je tente un petit signe sympa, peut être une amorce de discussion, histoire de lui dire « Je pense un peu comme toi, je me sens marginal comme toi, je te respecte ». Ni plus, ni moins !

     

    Pour mes amis Gothiques : continuez tels que vous êtes, ne vous laissez pas bouffer par la norme, gardez votre jardin secret… Et, si un jour vous croisez un Troll portant un béret, un Harrington et des rangers, n'hésitez pas à venir lui parler !

     

    A très bientôt, bonne soirée à vous tous… que vous soyez Gothique ou pas !

     

    - Troll

    « Brûlot Trollesque - De la Culture, de la Liberté, de la Pensée.Geek... Et alors ? De la pertinence de cette culture. »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 9 Avril 2016 à 21:07

    Gros bisous mon Cher Troll <3 <3 ;)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :