• Je vous exècre...

    Bonsoir, chers lecteurs et amis.

     

    Ce soir, une bafouille agressive comme jamais, suintant la noirceur. Attention, ce n'est en aucun cas dirigé vers vous qui me lisez, mais bel et bien contre une certaine catégorie de personnes... Lesquelles d'ailleurs sont de plus en plus nombreuses en France.

     

    Je vous exècre, vous qui croyez que la télé-réalité est loi divine, et doit donc être suivie comme un texte sacré, dont les fidèles respectent les moindres commandements. Sérieusement, l'Etat vous paye cher pour suivre et digérer le coulis nauséeux débordant irrémédiablement de cette lanterne à conneries qu'est un poste de télévision ? Pensez-vous que tout le monde en France se préoccupe des dernières déclarations de la miss  « Nan mais allô t'as pas de shampoing » ? Vous croyez qu'il est normal, en France, en 2015, de suivre aveuglément la pitoyable existence d'un (ou plusieurs) groupes de pétasses et de victimes de la mode ??? Je vous exècre, non seulement pour le « modèle » de société que vous diffusez et approuvez, mais encore plus pour le lamentable exemple que vous montrez à la jeunesse. Car, même si certaines de ces émissions sont (heureusement) déconseillées aux moins de 10 ou 12 ans... Ils les regardent quand même ! Et copient plus ou moins fidèlement les moindres conneries de leur « star » favorite.

     

    Je vous exècre, vous qui avalez benoîtement le triptyque de la famille parfaite Française : pavillon à Marne-la-Vallée, gros monospace diesel, et parents comme enfants blonds aux yeux bleus. Si, vous savez... Le genre de décor que l'on trouve à chaque publicité ! Lors du visionnage d'une de ces regrettables « réclames », on se croirait transporté dans l'Allemagne des années 30... Ou comment pulvériser le point Godwin à une heure de grande écoute. Non, la famille parfaite n'existe pas. Non, avoir trois enfants « parfaits » est impossible. Non, le monospace diesel (fabriqué en Slovénie, mais de marque Française, attention !) est tout sauf une obligation d'Etat. Et, oui, non seulement la pub vous rend cons, mais en plus elle vous prend pour des cons ! Elle vous vend des volets et fenêtres en PVC, des voitures « classe », des céréales qui influent sur la teinte des cheveux... Là où des volets et fenêtres en bois, une voiture basique et un café-tartines seraient largement suffisants. Débranchez votre télé, bon sang ! Si vous ne l'avez pas déjà fait à la lecture de ce pamphlet, vous êtes en train de vendre votre téléviseur et votre lecteur Blu-ray sur Leboncoin, et avec cet argent, vous pourrez vous acheter un vieux vélo, trois BD de Gotlib format Intégrale, ainsi que la totalité des œuvres de Claude Courchay.

     

    Je vous exècre, vous qui conchiez les musiques alternatives, tout ça sous prétexte que « ça fait du bruit, quand même »... Même réflexion pour ma part qu'au deuxième paragraphe. Nous sommes en démocratie, et jusqu'à preuve du contraire, non sous une dictature de la musique de faible qualité. Libre à l'un d'écouter une chanson s'appelant « Jé 1 pb avk ma meuf », encore plus libre à l'autre d'écouter le dernier album de Strike Anywhere ou de Summoning ! Bon sang, laissez donc le libre choix aux gens qui veulent écouter autre chose ! Et là, je m'adresse particulièrement aux institutions culturelles du pays : pourquoi n'avez-vous jamais voulu créer une radio nationale passant tour à tour de la musique Punk, du Metal, du Reggae ou d'autres musiques peu diffusées ? Mais bien sûr (à mon avis) parce que vous ne souhaitez pas que le peuple écoute autre chose que votre gloubiboulga musical faussement rebelle et vraiment chiant, toujours dans le but de le laisser sous perfusion de pub, et surtout, pour qu'il ne soit pas tenté par la sédition. Je vous exècre pour la très faible diversité culturelle proposée dans les rayons des magasins, sur les radios, dans la presse, et pour les lamentables procès d'intention que vous faites sans arrêt à la musique Metal.

     

    Enfin, je vous exècre, vous qui vous défoulez contre les autres spiritualités. Soit en les qualifiant de « sectes », soit en leur consacrant des articles particulièrement minables dans la presse « grand public ». Je pense notamment à un article sorti il y a un an environ, dans lequel le lecteur avait le choix entre deux versions du paganisme. D'un côté, des Wiccans écolo-bobos non violents, limite sous le sceau du secret, de l'autre, des identitaires (militants d'extrême-droite) affichant sans complexes leur haine de tout citoyen ne mangeant pas de cochon. Que dire, s'il fallait encore en rajouter, de l'inqualifiable traitement réservé à l'affaire Varg Vikernes... Dans toute une série de papiers, l'on pouvait apprendre que le sieur Varg se réclamait de l'Odinisme, plus exactement de l'Odalisme : une branche de la tradition Nordique se distinguant par ses comportements haineux à l'égard de tout ce qui n'est pas européen comme leurs membres. Mais, par tous les Dieux, croyez-vous que nous avions vraiment besoin de ça ? Tout est bon pour rediriger les « brebis égarées » vers vos chapelles en déshérence.

     

    Pour en finir, et ce sera là l'aboutissement de cette prose dont l'esprit géniteur est en état de rébellion ouverte, la noirceur, le secret, la puissance de nos cultures alternatives sont autant de repoussoirs au foutre gluant qui coule du gland de ce monde moderne.

     

    Bonne semaine à tous. Vive la Liberté.

     

    - Krähvenn "Trollsson" Vargbroder

    « Nouveaux projets, nouvelle direction !A quelle sauce vais-je être mangé ? »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :