• Le Metal nous échapperait-il ?

    Bonjour, chers lecteurs et amis.

     

    Et nous voilà repartis pour un nouveau convoi de hallebardes de la part de votre Troll favori. Oui, sauf que le sujet que j’ai l’intention de traiter dans ce billet d’humeur me touche, et touche aussi une partie non négligeable de mes lecteurs. Je vais parler du Metal. Non pas pour faire un nouveau serment d’allégeance et d’honneur à mon univers culturel favori … mais plutôt pour relever des « dysfonctionnements », je dirais, une certaine perte d’identité, voire même des conneries innommables qu’on aurait volontiers laissé aux contemplateurs de la sacro-sainte « norme ». J’ai l’impression que le Metal est en train de changer, plus exactement quelques groupes, et une partie du public aussi. J’ai l’impression que les choses ont une « sonorité » différente dans l’univers du gros riff qui tâche, du putain de blast beat, du mosh pit qui envoie du gros, des pintes de bière aux gobelets en plastique consignés … Vous allez le voir.

     

    Tout d’abord, je ne peux m’empêcher de penser à la miss « nan mais allô, t’es une fille, t’as pas de shampooing », laquelle, malgré son statut de starlette lancée comme un paquet de lessive (mais qui s’écrasera comme un paquet de ***), dans l’univers branchouille, putride et indigeste de la « télé-réalité », n’a rien trouvé de mieux à faire que de poser pour une photo … vêtue d’un tee-shirt Iron Maiden. Entre nous, à la place de Bruce DICKINSON ou de Steve HARRIS, j’aurai mal supporté qu’une représentante de « l’internement télévisuel » ...

     

    - de facto, la pire saloperie que les patrons de chaînes mettent en avant en niant totalement un seuil acceptable de dignité humaine au profit des recettes publicitaires, mais bon, passons -

     

    porte un tee-shirt avec un nom de groupe et un visuel évoquant la liberté, la créativité, le bonheur de jouer avec les « peurs médiatiques » des péquins moyens par le biais d’une culture qui a toujours été mise à l’index. Et si nous retournions la situation … Imaginez donc Famine de KPN qui porte un tee-shirt vantant Maître Gims ! Non, bien sûr, ça n’arrivera jamais. Mais, j’ai comme l’impression que l’auto-promotion du statut de « rebelle » n’est, pour certains « avatars de la norme » (qui a dit « pour la majorité » ?), qu’une preuve, s’il en fallait encore une, du côté « cible potentielle pour publicitaires » de ces rebelles … Alors que, bien évidemment, ils n’ont rien à voir avec le Metal, encore moins avec les références livresques de notre musique préférée (savent-ils lire, d’ailleurs, ces « rebelles » ? Vu la façon dont ils écrivent leur propre langue natale, on se le demande), aucune idée de ce qu'est la liberté au sens propre et appliqué, bien sûr.


    Et ces braves pantins qui prennent l'image qu'on leur demande de prendre ne servent finalement que de mannequins écervelés transformés en panneaux publicitaires ambulants. Car l’image du « rebelle » est vendeuse, ça évoque un certain côté « foufou », mais un cerveau faible toujours prêt à investir 22.000 € dans « la voiture idéale », la fameuse Taudis A3 TDI, bien sûr ... Entre nous, tant qu’ils jouent le jeu du système médiatique, « people », publicitaire, et tant qu’ils en touchent des revenus, ils ne pensent pas à se retourner contre lui, encore moins à remettre en question leur misérable existence soumise à ce système. Ça paraît tout con, mais c’est ainsi. Désolé de dire une vérité qui fâche. Et ce n'est qu'un aspect de la rancœur que j'éprouve envers les semblables (ou les descendants, le pire, c'est qu'ils se reproduisent) de ceux qui m'ont fait chier au collège, au lycée, partout ailleurs, "au nom de la norme".

     

    D’autre part, et là, c’est beaucoup plus grave (car, juridiquement, ça porte à conséquences), j’ai eu connaissance (par des vidéastes amateurs étant aussi Metalleux et quelques rares articles de journaux) de nombreux harcèlements sexuels ou attouchements, allant parfois jusqu’à l’agression sexuelle, perpétrés par … des festivaliers du Hellfest, pendant ce festival. Croyez-le ou non, chers amis, mais les signalements de harcèlement sexuel, d’attouchements, ou d’agressions sexuelles, ont augmenté depuis quelques années, dans les festivals de Rock ou de Metal. Tout en prenant en compte le fait que ces actes infamants sont de plus en plus fréquents sur la voie publique (hors festivals), je suis littéralement écœuré que cela se produise maintenant dans des festivals à la réputation déjà salement écornée chez les cathos intégristes, chez les familles « bien comme il faut », chez les vieux débris qui ont peur de tout … par le biais, naturellement, de « chaînes d’info » et de reportages inévitablement partisans, vous savez bien que je ne les porte pas dans mon cœur, et que je ne leur souhaite que l’écran noir.

     

    Je pensais, bien naïvement (Dieu me tripote), que nous autres Metalleux, n’en arriverions jamais à nous comporter comme le plus minable des « survêt casquette baskets » qui ne cherche qu’à « pécho de la biatch », pardon, « oublier sa hargne et sa violence infondée en ayant une relation sexuelle avec une personne du sexe opposé » (la traduction est nécessaire …) Si nous en sommes là aujourd’hui, ça n’est pas seulement immonde, c’est juste inadmissible dans le milieu Metal. Comme dans le milieu Goth. Comme dans des univers culturels qui sont, à l’instar de notre culture, proches idéologiquement ou sociologiquement. Et c’est sans doute une nouvelle raison pour moi, de ne jamais aller au Hellfest, festival qui, j’y arrive, a réussi à se faire détester par certains d’entre nous.

     

    Le Hellfest, justement. Pour celles et ceux qui n’y ont pas été cette année, savez-vous ce qu’ils ont réussi à faire, de façon totalement éhontée ? Tout simplement à vendre la totalité des pass du festival, et ce avant de dévoiler les groupes présents à ce festival. Notons d’ailleurs une subtile augmentation du prix de ce « pass 3 jours », ainsi que le fait que plusieurs groupes qui se sont produits cette année sont déjà venus 3 ou 4 fois depuis les débuts de ce festival. Si, il y a trois ou quatre ans, je pensais faire ce festival au moins une fois dans mon existence … Là, vu les circonstances et vu leur volonté de vouloir en faire un « festival fourre-tout », je laisse tomber. Non, je ne me taperai pas 300 bornes, je ne camperai pas dans un champ qui pue la pisse, je ne croiserai pas des mecs qui montrent leur cul à la télé (au « Petit Journal » comme ailleurs, tant pis pour la dignité, passons encore une fois), pour avoir le droit de dire « J’y étais ». A vrai dire, ce festival a pris une orientation volontairement mercantile, et il est quasiment acquis que, non seulement nous n’y verrons jamais des groupes peu connus mais respectueux d’une certaine qualité de création originale, mais aussi que ce festival finira par s’autodétruire … à force de faire venir les mêmes groupes 5 ou 6 fois de suite, de leur donner un cachet 6 ou 7 fois supérieur à ce qu’ils demandaient il y a 10 ans, à jouer la carte de « la grande famille » … En devenant « mainstream », quoi. Et je ne verserai pas une larme ce jour là.

     

    Par contre, si un groupe que j’aime bien passe à Quimper, à Brest, à Lorient, ou ailleurs en Bretagne, et que je peux aller les voir lors d’un concert durant une seule soirée, pour un prix raisonnable, et un événement musical « en petit comité » (bien loin de 90,000 personnes qui se marchent dessus), ça me conviendra très bien. Libre à tous les autres d’apprécier faire la queue pour écouter du Metal, alors qu’ils font déjà la queue tout le reste de l’année, que ce soit aux péages des autoroutes, aux portes des stations de ski, dans les aéroports, au supermarché l’avant-veille de Noël, ou pour acheter le nouveau « smartphone » à la mode qui ne coûte « que » 1300 €. Grand bien leur fasse, Dieu me tripote (encore une fois) ! Ils ne se rendent même pas compte qu’ils deviennent encore plus « mainstream » et plus « commerciaux » que ce qu’ils ont toujours détesté ! J’aurai été avec plaisir au Ragnard Rock Festival, mais il n’existe plus, sans doute la faute à certaines associations de gens pas drôles et autres « guerriers d’Internet » qui ne prennent même pas la peine d’orthographier correctement un nom de groupe de BM, encore moins de vérifier si ce groupe de BM va réellement interpréter des chansons « faisant l’apologie de la haine » dans ce festival. Bizarrement, les paroles de la plupart des "artistes" de Rap ou de RNB qui font preuve de racisme inversé (eh oui, ça existe), ne font pas hurler les "antifas". Ce qui leur donne, semble-t-il, un petit côté masochiste. "On se fait du mal comme on peut"...

     

    Finalement, même moi, je peux être considéré comme « faf » par ces braves gens. Pourquoi ? Je roule en Ford (le fait que Henry FORD ait financé les nazis avant la Seconde Guerre mondiale leur suffit), j’utilise des produits cosmétiques souvent fabriqués pour le hard discount par BAYER (idem), je suis païen (ça leur suffit pour créer un point Godwin en y associant la « société de Thulé »), et j’écoute du BM. Sans compter mon Harrington, mes Rangers 14 trous (dont les lacets sont noirs picétout), et le fait que je ne comprenne pas ce qui les amène à divulguer des coordonnées personnelles sur leurs blogs (celles de leurs opposants de l’autre extrême). Quand on se fabrique des ennemis … on en arrive à tomber sur un os. Qu’ils ne viennent pas pleurer s’ils se font surprendre.

     

    Évidemment, ce que je fais, ce que je pense, ce que j’aime (de la collection de timbres aux couteaux suisses, en passant par l’humour à l’ancienne), les groupes que j’écoute (je n’ai même pas le dernier album de Korn, pensez donc !) ... rien de tout cela n’est « tendance ». C’est là finalement tout le problème avec les tendances, les « modes », chers lecteurs et amis : dès que ça arrive, tout le monde est content, ce qui est remplacé par la nouvelle tendance devient vite ringard, nul, naze, tout le monde se précipite dessus comme un vol de corbeaux sur une charogne. Eh oui, même dans le Metal, ça existe. Même dans le milieu Goth. Même parmi les Travellers (pour certains, l’adulation envers le Mercedes 508 de 6,75 mètres de long, déclassé véhicule léger, est toujours tenace, malgré la surcharge dès qu’un teuffeur embarque avec son chien et un pack d’eau en bouteille …) Et c’est là tout le paradoxe : au lieu d’adhérer à ces « tendances », à ces « modes », pourquoi ne pas se contenter de ce que nous avons ? En tant qu’outsiders assumés, est-ce que s’abandonner à la « mode » n’est pas une trahison à nos idéaux, à nos rêves, à notre volonté d’être tels que nous sommes, heureux avec le savoir au lieu de l’avoir, et la détermination de mener nos vies comme nous l’entendons ?

     

    Donc, oui, je pense que le Metal est en train de nous échapper, de changer, d’évoluer … et, pour plusieurs éléments, pas dans le bon sens. Soyez rassurés : votre Troll préféré est toujours là. Eh non, je ne renoncerai jamais à ce que je suis.

     

    Bon week-end à vous tous, à bientôt.

     

    - Troll

    « Accepter la vérité, le premier pas vers la sagesse et l'honneur.La France part en couilles ... mais elle est déjà arrivée à destination. »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Samedi 19 Octobre 2019 à 18:54

    Mwouha ha hah !!!

    Tu as remarqué toi aussi ?!
    Il y a 10 ans on se foutait des gothopouffes qui traînaient leurs dentelles dans la bouillasse du Hellfest 2007 (c'était du temps où Ben Barbaud n 'était pas encore un barbeau) quand la tenue la plus in était le sac poubelles : 10 L pour la tête et les pompes et le 150 l pour le corps.

    Aujourd'hui j'ai lu de mes yeux lu une chronique "live" pour un concert filmé et projeté en salle !!! Là je vais être terriblement crue mais le mec doit être puceau si il fait l'amour de la même façon !

    Je m'étendrai bien plus à répondre à ton génial article mais comme tu ne reviens plus depuis 2017, va pas causer toute seule mémère !

    Bye Troll

     

      • Lundi 21 Octobre 2019 à 21:09

        Huhu Copine !

        Lalalalala lalalala HEJ Bruiiiiiiiii ^^

        Tout d'abord, un grand MERCI à toi pour ton commentaire, à la fois gentil et drôle ! Ça fait plaisir d'en avoir un, le premier depuis des mois sur mon blog. happy

        Oui, j'ai remarqué ça. C'est vrai, ce post date d'un peu plus de deux ans, mais ça se vérifie chaque mois un peu plus.

        Les sacs poubelles ? Oui, ça protège bien. Je m'en sers pour mettre mon matos de train miniature à l'abri de l'humidité quand je le sors pour une expo de modélisme ^^ Sinon, au quotidien ou presque, c'est treillis blousé dans les Paraboots pointure 47, t-shirt au motif viking ou celte, béret, un pendentif Cernunnos et une bague. Classique. J'ai passé l'âge des bracelets à pics et de la cartouchière.

        Pour la chronique "live" pour un concert filmé et projeté en salle, euh ... je n'ai jamais lu un tel truc, ni même entendu dire que ça se faisait. Mais je partage la finesse de ton analyse ! cool

        Pas faux. Je ne fais plus de textes sur la seule thématique Metal depuis quelques temps déjà. Je me concentre sur la théorisation de ce qu'on pourrait appeler mon "bréviaire de la marginalité" (le "pas de côté" des 'talleux, des Goths, des Punks, des derniers vrais Hippies, d'autres tribus culturelles vis à vis de la "norme").

        Du coup la rubrique est moins alimentée que "Billets d'humeur". Mais je suis toujours bel et bien actif ! D'ailleurs, tu pourrais apprécier mes "réquisitoires Trollo-Desprogiens" dans cette partie du blog, "Billets d'humeur" donc, accessible depuis le menu principal à gauche de la fenêtre, dans ton navigateur.

        Si tu aimes l'humour noir, absurde, caustique, façon Groland, va jeter un coup d'œil !

        A bientôt. Bonne continuation à toi. Bière, Charcuterie, Fromage et Baston pour toi et ton Clan !

        - Troll

    2
    Lundi 21 Octobre 2019 à 21:51

    Rhaaaa ! c'est bon de te lire !
    Il y a des styles d'écriture  qui me mettent le neurone en érection et autant le dire tout de suite, on ne me diagnostiquera jamais un priapisme aigu !

    Rassure moi ! je t'en prie... rassure-moi : dis moi que tu ne te portes ni parfum ni chemise (noire il va de soi) de chez Hugo Boss !!!????

    Ton article est si foisonnant d'idées que je vais le commenter plusieurs fois ! Hé oui  quand j'aime bien un plat, j'en reprends jusqu'à ce qu'on me jarte de la table !
    Je suis une jeune métalleuse puisque je suis tombée dedans en 2002 (pour mon âge, t'as du carbone 14 ?) même si la première graine fut semée en 1971 grâce à des... curés qui nous laissaient l'aumônerie pour écouter Blue Öyster Cult, Alice Cooper et Judas Priest. Question marginalité, en ces temps reculés, ces prêtres faisaient plus forts que certains fucking trends que je croise aujourd'hui.

    Je vais te paraître très con (mais comme disait Coluche "Putain que j'aime ça !") mais je suis terrifiée par les effets du Net sur l'individu (au sens philosophique du terme) et la culture, quel que soit son étage.

    Maintenant que j'ai goûté la prose trollienne, je reviendrai prendre ma dose de fraîcheur.

    Comme je me suis rasée de près, je te bise !

     

      • Dimanche 27 Octobre 2019 à 01:25

        Huhu ^^

        Ah non, je ne porte rien de Hugo Boss. Ni parfum, ni chemise, ni tee-shirt, ni quoi que ce soit.

        Je me fringue dans les surplus militaires, occasionnellement chez Gémo, et chez des marchands Allemands sur Amazon pour mes tee-shirts aux motifs Celtes ou Viking en 4XL.

        Oh, je ne doute aucunement de l'engagement en faveur de la marginalité que prenaient ces prêtres, courageusement d'ailleurs.

        Non, ce n'est pas con que d'être terrifié par les effets du Net sur l'individu (au sens philosophique du terme), et ses effets sur la culture. Enfin, ce qu'on appelle "culture" ... Comme je l'ai dit dans un autre de mes pamphlets, "Il fallait vendre la soupe du moment, et surtout, les croûtons qui vont avec !" pour la "culture populaire" qui a succédé à la libéralisation des médias - surtout la privatisation de TF1, et ne parlons pas de la suite ...

        Norme affichée à la télé, dans la "musique", dans les "livres de gare terminus", création de "besoins" pour "rester au niveau de tous les autres", recours aux crédits à la consommation ou frustration, ... à la fin, c'est toujours la même "caste" qui ramasse les biftons : celle qui vend sa "norme", qui la vante, qui la met en scène comme "seul chemin de vie acceptable" !

        Tant il est vrai que le Metal ne fait pas "vendre" en France (par rapport à d'autres musiques qui passent en boucle, surtout quand on ne le veut pas ...) Pas plus que les yourtes, les chalets bois de 30m² et moins, les vieux tacots habitables à l'année datant des années '80, en bref, tout ce qui ne rapporte pas un max' de taxes et droits indirects, tout ce qui ne va pas dans le complexe permanent entre "ressources" d'un côté et "apparence désirée" de l'autre.

        Tu sais, je ne cherche plus à chercher le monde. J'y ai cramé trop d'énergie psychique et physique, sans résultat (le contraire m'aurait étonné). Je me préoccupe de préserver ma famille dans un premier temps, les miens (mes "frères et sœurs de culture", comme j'aime à les appeler), les quelques loisirs et bonheurs simples que j'ai. Je me bats déjà pour rester libre, pour ne pas replonger dans mes anciennes haines (voir le blog "Chemin de Haine"), pour ne pas mourir de folie, de dépit, de désillusion ... J'ai trop souvent été trahi pour vouloir changer le quotidien de ceusses qui ne se privent pas de caguer sur les Metalleux, les Goths, les Travellers, les Punks, les Hippies et tous les autres Atypiques. Ne parlons pas de ce qui leur sert de "fond de pensée" !

        Qui sait quel destin les Anciens Dieux me réservent ?

        Mais quitte à me battre, autant te dire que rester tel que je suis, penser comme je pense, etc, c'est déjà un sacré "acte politique".

        A tout bientôt !

        - Troll

    3
    Dimanche 24 Novembre 2019 à 21:44

    Bonsoir Troll,

    Je découvre ton blog par hasard, en fait c'est grâce à mon amie Pixelie. Les blogs metal sont rarissimes sur Ekla !   

    Ton article est long mais intéressant et bien rédigé. J'ai pris le temps de le lire malgré tout car j'aime lire.

    Je t'invite à visiter mon blog, je l'ai ouvert le 7 octobre dernier. Avant j'ai eu deux autres blogs metal, je les avais supprimé car il n'avaient pas de succès. Comme ça m'a manqué, j'en ai refais un et celui-ci je le garderais !

    Mariée à un metalleux, j'écoute cette musique depuis l'adolescence et lui aussi. Nous écoutons un peu de tout ; dans mon blog je varie les groupes car je ne peux pas mettre les mêmes genres. 

    A bientôt peut-être ? Bonne soirée à toi.

    Florence (Marquise)   

      • Lundi 25 Novembre 2019 à 16:28

        Bonjour Florence ! ^^

        Merci à toi pour ce commentaire ! Oui, je l'ai constaté aussi, les blogs sur le Metal sont vraiment peu nombreux sur le réseau Eklablog. C'est peut-être parce qu'ils sont tous sur Blogspot, ou d'autres plateformes de blog, ou aussi parce que le format blog classique (par opposition à Twitter et autres) est un peu délaissé.

        Eh bien écoute, je vais visiter tout bientôt ton blog nouvellement ouvert ! Et je ne manquerai pas de poster un commentaire. smile

        Pour ma part, je suis un éternel célibataire, et je n'écoute pas que du Metal : ainsi, il m'arrive d'écouter de la Psytrance, de la Trance Uplifting, de l'EBM Goth, du Punk Rock mélodique, du Dungeon Synth ... Ça dépend des humeurs. ^^

        A très bientôt ! N'hésite pas à parcourir les autres rubriques du blog, car il est vrai (et Pixelie l'a remarqué aussi) que je n'alimente plus la rubrique Metal depuis ce texte.

        - Antonin "Troll" cool

    4
    Lundi 25 Novembre 2019 à 11:10

    Bonjour à toi ami Troll !

    C'est fou ! Ta pensée est si foisonnante que chaque paragraphe ou presque fait réfléchir et me donne envie de rebondir.

    Le "fond de pensée" est devenu comme le fond de veau en poudre : au nom d'un principe de précaution, on remplace petit à petit ce qui doit faire l'essence des choses par des ersatz bien plus dangereux. La grosse machine à broyer le libre arbitre tourne à plein régime. Ce n'est pas nouveau mais ça a empiré. Avec la complice passivité satisfaite des masses, trop heureuses d'abdiquer toute responsabilité dans le merdier ambiant !

    Ce n'est pas nouveau mais aujourd'hui les moyens pour répandre cette lèpre sont devenus d'une efficacité redoutable. A la seule condition d'une reddition intellectuelle en rase campagne de pub (ou électorale, y a que le produit qui change).

    Gare à ceux qui revendiquent la liberté de penser, d'agir ! Un des deux prêtres dont je te parlais est mort dans la rue car il partait du principe, au nom de sa foi et de ce qu'il était intrinsèquement, que pour aider les autres, il fallait retrousser les manches et aller au plus près de la misère. Son évêché l'a lâché, ou plutôt lui a mis un marché en main : tu fermes ta gueule et tu obéis ou tu crèves. Il a choisi. 

    Mais combien sont-ils à résister ? Par peur du prix à payer, par peur de perdre le peu qu'ils ont, des fois qu'on les enterre avec. Ou par peur d'un système qu'ils sont trop lâches pour combattre ?

    Aujourd'hui je "vis" du RSA. Ça fait drôle quand à une époque tu gagnais plus de 14000 balles. Mais j'ai fait des choix, entre autre celui d'élever seule 3 moutards et de tout leur consacrer. Peu me chaut de ne pas avoir de bagnole, de tablette, de portable hitech et autre hochet pour consommateur décérébré. Au sortir de la rue j'ai cherché du taf, et... je me suis retrouvée devant un psychiatre qui m'a diagnostiquée bipolaire en 14 minutes ! T'es pas dans la norme ? Alors c'est que tu es malade, CQFD

    Quand tu poses la question "Le metal nous échapperait-il ?", je pense qu'il ne nous échappe pas mais qu'une "nouvelle race" de métalleux en a dévoyé la quintessence. Les nouveaux rebelles à rangers en feutrine, qui claquent 50 € pour un sweat estampillé Hellfest made in China (qui part en lambeaux au 2ème lavage) mais qui ne mettront pas 10 € pour un "petit" concert près de chez eux, qui achètent sur Amazone, le pourvoyeur d'esclaves, en oubliant que sur le prix ratiboisé les groupes ne touchent quasiment rien. C'est cher ? Le plaisir a toujours eu un prix. J'ai choisi d'acheter moins (beaucoup moins !) mais soit j’achète directement auprès du groupe, soit auprès du label qui sans fric ne peut aider la scène émergente.

    J'ai toujours pensé que le metal, ça se mérite
    Mais le métal, lui, ne méritait pas ça !

    Je conclurai ce billet doux avec une citation dont l'auteur t'est cher "[...] ne marchez pas dans la mode, ça porte malheur!".

    A très vite !

      • Lundi 25 Novembre 2019 à 17:01

        Huhu 'kala COPINE happy

         

        Waoh, tu as tellement bien résumé le principe du "fond de pensée", la liberté de penser, d'agir, de choisir, la nécessité de résister, que je n'ai quasiment plus rien à dire !!

         

        On a tellement en commun ... Depuis 2014, je vis avec l'AAH. En juillet 2010, j'ai eu une grosse bouffée délirante, ce qui m'a valu d'être hospitalisé en psychiatrie 45 jours et d'être diagnostiqué "schizophrène", diagnostic donné en 2 minutes 30 à ma mère, qui était furieuse ! Et ça m'a valu aussi tout un tas de choses bien "sympathiques"

         

        (un traitement contre une maladie qui n'a jamais existé, je suis Asperger et pas schizophrène, NUANCE - ça, je ne l'ai appris qu'en septembre 2017 -, mais aussi la RQTH, donc la mise au ban du monde du travail - j'étais camionneur et je me faisais des payes jusqu'à 2800 €/mois, hors de question de reprendre "le cerceau" avec ce traitement, mais je peux toujours conduire ma voiture ! Va comprendre ! Et naturellement, la peur de la schizophrénie instillée par ... les médias, on en revient toujours à la même chose !)

         

        Donc voilà, depuis janvier 2014, je n'ai plus travaillé. J'ai bien fait un stage dans un ESAT, en septembre 2013, à plier du publipostage entre autres (4 semaines de main d'œuvre bon marché et corvéable à merci !), mais voilà, puisque le monde du travail ne veut pas du handicap (et surtout pas du handicap invisible), eh bien je les emm**** ! Et j'applique le même traitement à quiconque viendrait me traiter de "fainéant" face à face. Quoique, pour le moment, ils ne se bousculent pas au portillon d'un bottage de cul envisageable. ^^

         

        J'approuve totalement ta phrase "T'es pas dans la norme ? Alors c'est que tu es malade." Et, pour contrecarrer ça, quelle sentence définitive meilleure que celle-ci : "Est-il normal d'être parfaitement sain dans une société fondamentalement malade et allant à sa perte à toute vitesse ?"

         

        Ou encore : "Si la norme n'a effectivement pas d'avenir à moyen terme, pourquoi diable y souscrire comme à un crédit, c'est-à-dire aveuglément ?"

         

        J'ai su lire couramment à l'âge de 3 ans et demi, je ne me suis JAMAIS intégré à un "groupe" à l'école, j'étais dans mes bouquins, mes timbres et mes rêves quand les autres étaient dans leurs saloperies de Pokémon, de football et de trucs "à la mode" ... Lycéen, j'avais encore un train miniature. Et à bientôt 34 ans, je joue toujours au train sur la table de ma cuisine. Bah oui.

         

        Mais la musique Metal m'a fait vivre tellement de choses (belles comme pas terribles, voire franchement nazes), le Pagan Metal m'a fait découvrir les anciennes traditions (paganisme), le Black Metal m'a révélé en tant que "marginal culturel assumé", voilà, cette musique a contribué à faire de moi ce que je suis aujourd'hui. Une créature sauvage, fuyant la NORME et ses putains d'avatars, vivant pour la solitude, la Nature, le Metal extrême, la littérature Fantasy, et des loisirs (philatélie, modélisme ferroviaire ...) qualifiés de "trucs de boloss" par les nouveaux meneurs du "prêt à consommer" ! Et je les emm**** également.

         

        Quiconque ne se lavant pas, picolant, gobant tout ce que BFN TV dit et s'habillant en jogging pyjama pour aller voir son banquier ou faire ses courses n'a aucune leçon de "culture" ou de "dignité" à me donner. Par cet aspect, et tant d'autres, je résiste. Et, le cas échéant, je préférerai prendre le maquis. Parce que je n'ai pas une mentalité à me soumettre.

         

        Pour le reste, tu as (encore une fois !) tout dit sur la "nouvelle race" de metalleux. J'ai eu pas mal acheté sur Amazon et PriceMinister à une époque, mais d'occasion, des CD qui dataient (à l'époque) de plusieurs années, ou des invendus, rarement du neuf donc. Et je suis bien forcé d'acheter mes Paraboots, ou mes t-shirts aux motifs Viking ou Celtes classiques sur Amazon (Allemagne), il n'y a rien de tout ça ici en Bretagne Rurale. Après, comme toi, j'achète moins, mais de meilleure qualité. Et le dernier événement Metal auquel j'ai participé se tenait à 10 minutes de voiture de chez moi, il y a eu environ 500 participants. Donc c'était tranquille, et ça fait vivre de petites structures et des professionnels méconnus (et dévoués à leur travail !)

         

        Pareil, pour moi, "le metal, ça se mérite". Soit cette musique nous fout des frissons dans la colonne vertébrale et nous frappe d'un coup, soit on ne la comprendra jamais. Auquel cas, à ceux qui ne comprendront jamais et qui passent leur temps à nous critiquer, je dirais "on s'en sort très bien sans vous, restez donc dans votre norme."

         

        "Omnia Vincit Trollorum Et Bastonem Ad Aeternam Pro Houblonus, CRÔM" ^^

         

        - Le Troll

         

        PS : pas mal, la citation de Desproges !

    5
    Lundi 25 Novembre 2019 à 22:07

    Bonsoir Antonin,

    J'ai vu que tu es passé sur mes blogs, merci. Reviens quand tu veux tu es le bienvenu.

    Je trouve que les réseaux sociaux sont plus prisés que les blogs et font du tort. Je n'aime pas Twitter, snapchat et d'autres... Par contre, j'ai un compte sur Facebook + une page où je partage chaque jour mes articles, cela me fait plus de visiteurs. J'ai eu plusieurs blogs depuis 2008 (musique et différents thèmes) je ne les ai pas compté lol     

    Je me suis permise de lire tes commentaires et ceux de Pixelie, ce que vous dites est intéressant. Je partage votre avis concernant les "nouveaux" metalleux. On vit dans une époque décevante et morose ! Tant de choses ne sont plus comme avant...

    Comme vous deux, je ne travaille plus ; j'ai fais divers boulots : aide-documentaliste dans un lycée pendant 3 ans, employée dans une bibliothèque, vendeuse, mise en rayon... ; mon homme, lui, a bossé dans l'entretien des espaces verts. A cause de problèmes de santé on ne peut plus travailler, on a chacun l'AAH. Il y a quelques temps j'ai bossé dans une usine qui employait des personnes handicapées mais c'était physique, poste pas adapté à mon dos usé et fragile ni à ma vue imparfaite (myopie à l'oeil gauche d'où les lunettes ; l'oeil droit je n'ai que 1/10ème, inopérable depuis que j'ai 10 ans...je ne vois que les formes et les couleurs donc rien. Je ne peux pas conduire, plus inscrite à l'ANPE (je veux dire Pôle Emploi) car ils ne savent pas où me caser. Heureusement je ne m'ennuie pas, je m'occupe et mon mari aussi. Comme toi, nos handicaps ne sont pas visibles alors ce n'est pas toujours simple dans cette société. 

    Conernant Amazon, on commande souvent des CD, DVD, parfois des vêtements ou des livres. Jusqu'à présent on a jamais été déçus. Il nous est arrivés de commander sur EMP mais ils ont augmenté. Nous n'avons pas la chance d'aller souvent à des concerts, pas de voiture et le train n'est pas donné ! Alors on se console comme on peut : on regarde des concerts en DVD, bon ça ne remplace pas les vrais groupes mais c'est mieux que rien.

    J'écrirais moins long que Pixelie et toi. Pas facile de se concentrer pour écrire avec la télévision (mon mari regarde un film).

    Antonin, j'ai lu que tu as 34 ans. Moi j'en ai 53 (mon mari bientôt 54). Il n'y a pas d'âge pour écouter du metal, de la musique en général. J'adore la nature, les animaux (j'ai cinq chats), la Fantasy, le cinéma... Comme toi, mon père collectionne les timbres (il en a beaucoup).

    Voilà un peu pour ma présentation... J'espère ne pas avoir été ennuyeuse.

    Dommage que tu n'alimentes plus ta rubrique metal.J'ai parcouru tes articles à ce sujet et ils sont intéressants, j'aime bien ta façon d'écrire, de donner ton avis... Je parcourerais tes autres rubriques quand j'aurais un moment. J'ai mis ton blog dans mes liens.

    A bientôt, bonne soirée.

    Bisous amicales smile

    Florence             

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :