• L'exode urbain, une nécessité pour l'avenir...

    Bonjour, chers amis !

     

    Alors voilà. Je réfléchis beaucoup à diverses choses ces jours ci, et notamment à abandonner définitivement le mode de vie urbain, je m'explique.

     

    C'est un fait, qu'on le veuille ou non, nous allons vers l'épuisement total des ressources naturelles non renouvelables (notamment le pétrole et le gaz). D'après les projections, notre société de consommation basée sur le pétrole à bas coûts n'en aurait plus que pour quelques décennies d'existence... Et ce malgré les découvertes régulières de nouveaux gisements, le sable bitumineux, et l'huile de schiste...

     

    L'exode rural, une nécessité pour l'avenir...

     

    Est ce que vous vous voyez vivre en ville ou en banlieue, dans un monde sans pétrole ? Moi, non. Donc je pense sérieusement à préparer mon départ pour aller vivre à la campagne. Et ce pour plusieurs raisons :

     

    => D'abord, une fois propriétaire de quelques terres, on peut y faire pousser des légumes, voire des fruits (selon le climat), élever quelques animaux (pour le lait et la viande), et même pêcher du poisson, pour peu qu'une rivière poissonneuse soit proche. En ville... à moins d'habiter dans une « ville en transition énergétique »... Autant oublier de suite.

     

    => Dans une société où le pétrole deviendra de plus en plus cher, il commencera par y avoir des grèves, blocages de routes, manifestations... Et peut être émeutes de la faim, ou autres actions violentes. Alors qu'à la campagne... A mon humble avis, les néo ruraux profiteront de l'expérience des anciens, pour continuer à vivre malgré tout...

     

    => A moins qu'une transition énergétique réelle, bien pensée et immédiate voie le jour, les habitants des villes n'auront plus d'électricité au bout de quelques semaines de vie sans pétrole. Oui, parce que le combustible n'arrivera plus aux centrales nucléaires comme thermiques, les régulateurs de ces centrales ne pourront plus se déplacer... Alors que ceux qui vivent à la campagne, dans le cas où ils ont prévu l'indépendance énergétique (éolien, biomasse, géothermie, solaire...) n'y verront pas beaucoup de changements...

     

    => En ville et en banlieue, la source d'approvisionnement en nourriture la plus proche est, la plupart du temps, un supermarché. Or, sans pétrole, plus de camions pour les livrer en biens de consommation courante... Alors qu'à la campagne, des alternatives durables existent, voir les AMAP , SEL et épiceries solidaires. Selon les régions, encore une fois, mais cela existe. Forcé de croire que beaucoup d'urbains, quand cela se passera, choisiront de partir à pied/en vélo/en transports en commun (les derniers bus et trains) vers les zones rurales, pour survivre. J'espère qu'ils ne seront pas poussés à la violence, je n'ai pas la mentalité d'un survivaliste...

     

    Ca fait peur, tout cela ? Et pourtant, c'est tout ce qu'il y a de plus réaliste. Maintenant, j'ai choisi de m'y préparer, à cet avenir de simplicité et de retour à la nature. Et vous ? N'hésitez pas à venir en discuter avec moi !

     

    A très bientôt, chers lecteurs !

     

    Troll

    « La passion est toujours là !Impaled Nazarene - Nyrkillä Tapettava Huora ! »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :