• Echec critique : Bien fait pour leur gueule !

    Bonjour, chers lecteurs et amis !

     

    Aujourd'hui, je prends mon clavier très tôt, contrairement à mes habitudes, car hélas, j'ai mal dormi... Enfin bon. Je suis malgré tout satisfait, car le « coup d'état » annoncé pour le 14 juillet dernier... n'a pas eu lieu, et heureusement !

     

    Il y a une semaine, je vous avais bel et bien parlé de cet énigmatique « mouvement du 14 juillet », prévoyant « une prise de pouvoir pacifique » et l'instauration d'un « conseil national de transition », partant du principe que les hommes politiques sont corrompus (sur ça au moins, ils ont raison), qu'il faut redonner le pouvoir au peuple, de façon directe, favoriser les médecines alternatives, interdire les vaccins, … et autres délires complotistes et quenello-nationalistes. Vous l'avez peut être entendu dans les médias ou vu sur Facebook : ça a été un échec retentissant ! Comme on dirait en jeu de rôle : Échec critique, mort, retour au début de la quête en level 1 ! Là, vous sentez le geek qui sommeille en moi.

     

    Pour tout vous dire, j'avais certes la peur secrète qu'ils réussissent leur coup, qu'ils soient assez nombreux pour prendre les commandes du pays (quoique, ils n'auraient jamais eu le soutien de l'armée et de la police), et qu'ils imposent une simili-dictature à la France... qui n'a vraiment pas besoin de ça en ce moment. Et puis non... En tout et pour tout, il y avait... Moins de 300 (!) « manifestants », bien loin de la mobilisation de toutes les forces annoncée sur les réseaux sociaux et dans la complosphère (cette pieuvre dont je vous parlais il y a quelques jours). Seul problème : cet échec, s'il était prévisible, risque de dégoûter des milliers, voire des dizaines de milliers de personnes de tout engagement politique ou militant, que ce soit de droite, de gauche, de la Garenne-Bezons ou des extrêmes. Autrement dit, à mon avis (et je ne suis pas le seul à penser ainsi), cela ne fera que renforcer le front des abstentionnistes.

     

    Autre sujet de préoccupation pour celles et ceux qui se sont investis dans cette tentative désespérée : savoir où est parti l'argent qu'ils ont donné, qui en faisant une donation à ce mouvement (non déclaré légalement), qui en achetant un livre nullissime ou une boîte de pilules « miracle » à la con sur le site du pseudo-gourou, monsieur Éric F., dont vous avez peut être entendu parler, chers lecteurs et amis. J'ai envie de dire : les braves imbéciles ! Bien fait pour votre gueule ! Et je précise ma pensée : que l'on choisisse de faire un don à un mouvement politique, c'est une décision personnelle, comme acheter un livre honnête traitant d'un idéal militant. Mais donner aveuglément à un mouvement sans existence légale, « piloté » depuis le Cap Vert, via Internet, ou acheter une boîte de gélules au mieux inefficaces, au pire tout à fait toxiques, le tout à prix d'or... Sérieusement, ce n'est pas la manifestation la plus humaine de la démence profonde, de la crétinerie absolue ?

     

    Moi qui vous parle, il m'est arrivé à une époque de soutenir des mouvements auxquels je croyais, tels que les Alternatifs ou même Lutte Ouvrière. Je fais en sorte de pouvoir acheter Alternative Libertaire ou CQFD régulièrement, histoire de faire un petit geste de soutien. Mais, même si mon désespoir militant atteint parfois des sommets inaccessibles aux moutons moyens, je n'ai jamais donné le moindre Euro sans me renseigner un minimum sur un mouvement, sur ses ambitions, sur son idéologie, sur sa vision du monde... et après avoir vérifié intérieurement que j'étais en accord avec tout cela ! La dévotion des complotistes envers leur « gourou » me rendait nerveux, je l'avoue. Mais maintenant que l'échec de ce mouvement est acquis, je peux penser à autre chose, et reprendre une existence normale.

     

    Dans mon esprit, rien n'a changé : je reste fermement sympathisant communiste libertaire, sympathisant d'Alternative Libertaire... Et, je m'en fais la promesse solennelle : jamais je ne me ferai prendre par les tentacules de la pieuvre à trois têtes ! Pour finir, chers lecteurs et amis, je vous incite à garder votre esprit critique, votre libre arbitre, à ne vous laisser influencer ni par qui que ce soit, ni par un événement insignifiant.

     

    Vive la liberté, vive nous, mort aux cons, et à la bonne vôtre si vous prenez une bière !

     

    A bientôt.

     

    - Krähvenn "Trollsson" Vargbroder

    « Les Blessures de l'Âme Sont Eternelles...Enquête trollesque : les cathos et les jeux de rôle ! »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :